Les détecteurs de fumée sont un moyen éprouvé de prévenir les blessures et les décès dus aux incendies. Le risque de décès par incendie est beaucoup plus élevé dans les foyers dépourvus de détecteurs de fumée que dans ceux qui en sont équipés.

Installation de détecteurs de fumée

  • Installez au moins un détecteur de fumée à chaque étage de votre maison (y compris le sous-sol), à l’extérieur de chaque chambre. Si vous dormez avec les portes fermées, installez un détecteur de fumée dans chaque chambre.
  • Installez les détecteurs de fumée au plafond ou en hauteur sur les murs car la fumée monte. Sur un plafond, placez le détecteur à quatre pouces au moins du mur le plus proche. Sur un mur, placez le détecteur à au moins quatre pouces, mais pas à plus de douze pouces sous le plafond.
  • N’installez jamais un détecteur de fumée près d’un ventilateur de plafond, d’une fenêtre, d’une porte, d’une salle de bain, d’un dispositif de chauffage ou près d’un conduit où les courants d’air pourraient nuire à la détection de fumée par le détecteur.

Types de détecteurs de fumée

Il existe deux types de détecteurs de fumée. L’endroit où vous les installez contribue à réduire les principales plaintes des personnes au sujet des détecteurs de fumée, à savoir les fausses alertes. 

Détecteurs de fumée à ionisation 

  • Se déclenchent rapidement en cas de feux à flammes vives qui génèrent beaucoup de chaleur mais pas nécessairement beaucoup de fumée.
  • Idéal pour les pièces d’habitation et les chambres à coucher de votre maison.

Détecteurs de fumée à cellules photoélectriques

  • Se déclenchent rapidement en cas de feux couvants qui produisent beaucoup de fumée avec moins de chaleur.
  • Excellent choix pour les cuisines, car ils sont moins sujets aux alertes intempestives causées par la cuisson (pain brûlé) ou l’humidité (vapeur de douche).

Quels que soient les détecteurs que vous choisissez, assurez-vous qu’ils soient toujours équipés d’un bouton de mise en sourdine. Le fait d’appuyer sur ce bouton en cas de non-urgence confirmée vous permet de mettre en sourdine le détecteur temporairement pendant 7 à 10 minutes. Vous pouvez alors purifier l’air tout en étant protégé en cas de véritable incendie.

Choisissez les modèles qui répondent au mieux aux besoins de votre famille; cependant, assurez-vous toujours que tout détecteur de fumée que vous achetez respecte les normes de sécurité canadiennes et comporte la mention d’une certification canadienne. Cette marque indique que le modèle a été testé par des professionnels et qu’il répond aux normes de sécurité énoncées dans la réglementation canadienne. Les marques de certification doivent figurer sur le détecteur de fumée et sur l’emballage du produit. En savoir plus sur les marques de certification et sur ce qu’il faut savoir lors de l’achat d’un détecteur de fumée sur le site web du gouvernement du Canada.

Entretien des détecteurs de fumée

  • Remplacez vos détecteurs de fumée tous les 10 ans, tel que cela est recommandé par la National Fire Protection Association. Les détecteurs s’usent! Les capteurs s’affaiblissent et s’obstruent avec le temps.
  • Enlevez la poussière et les divers autres débris en suspension dans l’air en passant légèrement l’aspirateur sur les détecteurs tous les six mois. Pour les détecteurs connectés de façon électrique, toujours couper le courant avant de passer l’aspirateur, puis vérifier une fois terminé.
  • Testez vos détecteurs à l’aide du bouton d’essai au moins une fois par mois pour vous assurer qu’ils soient en bon état de fonctionnement.
  • Installez des piles neuves au moins une fois par an – les experts en sécurité suggèrent de changer les piles des détecteurs à chaque changement d’heure.