Planche à roulettes en sécurité

Quelles sont les causes de blessures en planche à roulettes chez les enfants?

Garçon portant un casque et planche à roulettesLa plupart des blessures en planche à roulettes chez les enfants sont dues à la vitesse excessive atteinte par la victime, à son manque d'expérience dans le contrôle de la planche à roulettes et à l'absence d'équipement de protection.1

Pourquoi les enfants sont-ils susceptibles de se blesser lorsqu'ils pratiquent la planche à roulettes?

Les enfants éprouvent de la difficulté à juger correctement de la vitesse et des distances. Qui plus est, l'apprentissage de la planche à roulettes présente des défis tels que les manœuvres d'évitement des obstacles et le maintien de l'équilibre. Les comportements à risque associés au fait de dévaler des pentes sur la route ou de s'accrocher à l'arrière d'un véhicule en mouvement peuvent également augmenter le risque de blessure.1

Quels types de blessures les enfants en planche à roulettes subissent-ils?

Quarante pour cent des visites au service des urgences d'enfants planchistes blessés étaient dues à des fractures. Les blessures les plus graves touchent la tête et le cerveau, et même les traumatismes crâniens d'apparence anodine peuvent causer des lésions cérébrales permanentes. Quatre pour cent des blessures subies par les enfants en planche à roulettes entraînent une lésion cérébrale.2

Pourquoi est-il important de porter un casque?

Les enfants qui ne portent pas de casque en s'adonnant à la planche à roulettes sont 13 fois plus à risque de souffrir de traumatismes crâniens.1 Un traumatisme crânien peut affecter à tout jamais la capacité cognitive et le fonctionnement d'un enfant. Un casque bien ajusté peut réduire de 85 pour cent le risque de lésion cérébrale.3, 4 Cela signifie que quatre lésions cérébrales sur cinq pourraient être évitées si chaque planchiste portait un casque.

Quel type de casque doit être utilisé pour la pratique de la planche à roulettes?

Certains casques sont spécialement conçus pour la planche à roulettes. Les casques de planche à roulettes protègent une plus grande partie de l'arrière de la tête qu'un casque de vélo, et protègent contre plus d'un choc. Puisque les chutes sont fréquentes en planche à roulettes, ces casques sont composés d'un matériau spécialement conçu pour résister à des impacts multiples (même s'ils se produisent au même endroit). Toutefois, un casque de planche à roulettes ne devrait pas servir à faire du vélo, à moins que cela ne soit précisé sur l'étiquette.

Quel équipement de protection supplémentaire est important?

L'utilisation de protège-poignets peut protéger contre les blessures, puisque la plupart des fractures subies en planche à roulettes se produisent au niveau de la partie inférieure de l'avant-bras et du poignet.1, 5 Les fractures au bras sont plus fréquentes chez les enfants de moins de 10 ans que chez ceux de plus de 16 ans.6 Des études ont démontré que les protège-poignets réduisent les fractures et les entorses du poignet car ils sont conçus pour prévenir l'hyperextension extrême et subite, absorber les chocs tout en aidant à dissiper les forces en permettant au planchiste de glisser vers l'avant sur les surfaces dures.7 Les protège-coudes et les protège-genoux peuvent également offrir une protection contre les blessures, bien que les preuves scientifiques en ce sens soient limitées.

Les planchodromes (skate parks) sont-ils efficaces dans la prévention des blessures?

Les planchodromes sont construits afin d'éviter que les enfants soient exposés aux dangers représentés par la circulation routière, les piétons, les rues accidentées et les trottoirs. Toutefois les résultats des recherches sont peu concluants concernant l'efficacité des planchodromes dans la réduction des blessures.1, 8-10 Les blessures subies dans les planchodromes peuvent être dues à un sens accru de la compétition et ainsi qu'à une prise de risques plus importante, en plus d'autres facteurs liés à la pression des pairs et à la prise individuelle de risques. D'autres recherches sont requises pour déterminer si les planchodromes ont un effet protecteur pour les planchistes.

Notes de fin d'ouvrage

1 Inoue N, Baker R, Scott D. Skateboard injury. Brisbane, AU: Queensland Injury Surveillance Unit; 2009.
2 Public Health Agency of Canada. Injuries associated with wheeled, non-motorized devices. In. Ottawa: The Canadian Hospitals Injury Reporting and Prevention Program (CHIRPP), All ages, 1990-2007.
3 Thompson DC, Rivara F, Thompson R. Helmets for preventing head and facial injuries in bicyclists. The Cochrane Database of Systematic Reviews 2009(1).
4 Attewell RG, Glase K, McFadden M. Bicycle helmet efficacy: a meta-analysis. Accid Anal Prev 2001;33(3):345-52.
5 Zalavras C, Nikolopoulou G, Essin D, Manjra N, Zionts LE. Pediatric fractures during skateboarding, roller skating, and scooter riding. Am J Sports Med 2005;33(4):568-73.
6 Lustenberger T, Talving P, Barmparas G, Schnuriger B, Lam L, Inaba K, et al. Skateboard-related injuries: not to be taken lightly. A National Trauma Databank Analysis. Journal of Trauma-Injury Infection & Critical Care 2010;69(4):924-7.
7 Schieber RA, Branche-Dorsey CM, Ryan GW, Rutherford GW, Jr., Stevens JA, O'Neil J. Risk factors for injuries from in-line skating and the effectiveness of safety gear. N Engl J Med 1996;335(22):1630-5.
8 Everett WW. Skatepark injuries and the influence of skatepark design: a one year consecutive case series. J Emerg Med 2002;23(3):269-74.
9 Sheehan E, Mulhall KJ, Kearns S, O'Connor P, McManus F, Stephens M, et al. Impact of dedicated skate parks on the severity and incidence of skateboard- and rollerblade-related pediatric fractures. J Pediatr Orthop 2003;23(4):440-2.
10 Macdonald DJ, McGlone S, Exton A, Perry S. A new skatepark: the impact on the local hospital. Injury, Int. J. Care Injured 2006;37(3):238-42.