Patinage à roues alignées en sécurité

Pourquoi les enfants se blessent-ils lorsqu'ils s'adonnent au patinage à roues alignées?

Les enfants ont plus tendance à se blesser car ils commencent à peine à apprendre à patiner, vont trop vite, s'approchent de voitures et de la circulation, et ne recourent pas à l'équipement de sécurité.

Jeune garçon portant l'équipement de patinPourquoi votre enfant devrait-il porter un casque lorsqu'il s'adonne au patinage à roues alignées?

Un casque bien ajusté contribue à protéger le cerveau de l'enfant en cas d'accident ou de chute. Un traumatisme crânien peut changer à tout jamais la manière dont un enfant marche, parle, joue et réfléchit. L'épaisseur du crâne humain n'est que d'un centimètre. Un casque bien ajusté et porté adéquatement peut réduire jusqu’à 85 pour cent le risque de traumatisme crânien grave. Cela signifie que quatre lésions cérébrales sur cinq pourraient être évitées si chaque patineur à roues alignées portait un casque.

Quel type de casque doit être utilisé pour le patinage à roues alignées?

Les casques de vélo peuvent servir à la pratique du patinage à roues alignées. Soyez à l'affût des homologations CPSC, CSA, ASTM ou Snell. Un casque multisports peut également être utilisé. Les casques de ce type sont conformes aux normes de sécurité pour plus d'une activité. Assurez-vous que le casque multisports indique clairement les activités pour lesquelles il a été testé. Si vous avez des questions, communiquez avec le fabricant.

Pourquoi les parents devraient-ils porter le casque?

Vous êtes le meilleur modèle qui soit pour votre enfant. Tous devraient porter un casque lorsqu'ils s'adonnent au patinage à roues alignées.

En plus du casque, quel équipement de protection les patineurs à roues alignées devraient-ils porter?

Les fractures et les entorses sont les blessures les plus courantes chez les patineurs à roues alignées. Les protège-poignets peuvent protéger les enfants contre les fractures et les entorses aux poignets et aux bras. Les protège-poignets absorbent le choc et empêchent les poignets de se plier vers l'arrière lorsque l'enfant qui les porte tombe. Les protège-coudes et les protège-genoux peuvent également offrir une protection contre les blessures, mais peu de recherches en ce sens ont démontré qu'ils étaient efficaces.