La sécurité sur les terrains de jeux

Les blessures en aire de jeu peuvent être graves et s’échelonnent des fractures osseuses aux blessures à la tête et à la colonne vertébrale. Les blessures en aire de jeu peuvent être évitées en employant un équipement conforme aux normes de sécurité actuellement en vigueur, en veillant à ce que la surface de protection située sous l’équipement soit profonde et meuble et en surveillant activement les jeux des enfants.

Prévention efficace des blessures causées par des chutes sur les terrains de jeux

Améliorer les terrains de jeux pour les rendre conformes aux normes actuelles de l’Association canadienne de normalisation; faire des inspections régulières. L’Association canadienne de normalisation a créé une norme, reconnue au plan national, sur les terrains de jeux et leur équipement. Cette norme définit de nombreux critères à respecter dans la conception et l’entretien des terrains de jeux pour réduire les risques de blessures et leur gravité, comme l’installation de rampes et de barrières de sécurité ainsi que la présence d’une couche de protection épaisse et souple sous l’équipement. Une surface adéquate peut en effet permettre de réduire la gravité des blessures.1, 2 Une étude a démontré que les écoles qui ont modernisé leurs aires de jeu aux normes courantes de la CSA, ont vu un déclin dans le nombre de blessures à comparé aux aires de jeu qui n’ont pas été modernisé.3

Éliminer tout danger d’étranglement. Bien que les décès soient rares dans les terrains de jeu, cela peut se produire quand les cordons d’un vêtement, les écharpes ou les cordes à sauter s’emmêlent dans l’équipement, la plupart du temps en haut des toboggans. Un enfant peut également se coincer la tête dans une des ouvertures d’un équipement, ce qui s’est produit, dans certains cas, quand un enfant portait un casque de cycliste. Il est possible de réduire le risque d’étranglement en remplaçant les écharpes par des cache-cou, en apprenant aux enfants à ne pas sauter à la corde ou à ne pas utiliser d’autres cordes près de l’équipement, en retirant les cordons des blousons et des sweat-shirts, et en veillant à ce que les enfants enlèvent leur casque de vélo avant d’aller jouer sur un terrain de jeux.

Surveiller attentivement les enfants de moins de 5 ans. Des études récentes ont montré que les enfants de moins de 5 ans sont moins susceptibles de prendre des risques quand un parent se trouve à proximité d’un terrain de jeux. Moins les risques pris par un enfant sont élevés, moins les risques de se blesser le sont également.4

Améliorer la sécurité des terrains de jeux des maisons privées. Des études ont montré que l’équipement des cours arrière des maisons représente environ 20 % de toutes les blessures qui se produisent sur les terrains de jeux. Les enfants âgés de 1 à 4 ans sont plus susceptibles de se blesser chez eux que les enfants plus âgés. Les appareils à grimper, les balançoires et les toboggans sont impliqués dans la majorité des blessures qui se produisent à la maison.5 Les blessures peuvent être évitées en veillant à ce que la surface de protection soit souple et fasse plusieurs centimètres d’épaisseur.1

Liens intéressants

Note en fin de texte

1 Laforest S, Robitaille Y, Dorval D. Surface characteristics, equipment height, and the occurance and severity of playground injuries. Inj Prev 2001;7:35-40.
2 Chalmers DJ, Marshall SW, Langley JD, Evans MJ, Brunton CR, Kelly AM, et al. Height and surfacing as risk factors for injury in falls from playground equipment: a case control study. Inj Prev 1996;2:98-104.
3 Howard AW, Macarthur C, Willan A, Rothman L, Moses-McKeag A, Macpherson AK. The effect of safer play equipment on playground injury rates among school children. Can Med Assoc J 2005;172(11):1443-6.
4 Morrongiello BA, Rennie H. Why do boys engage in more risk taking than girls? The role of attributions, beliefs, and risk appraisals. J Pediatr Psychol 1998;23(1):33-43.
5 Beaulne G. For the safety of Canadian children and youth: From injury data to preventive measures. Health Canada; 1997.