Données du rapport sur les blessures en Ontario

Le Centre ontarien de ressources en prévention des blessures, qui se trouve dans les locaux de Parachute, a publié en mars 2012 l’Ontario Injury Data Report, qui constitue un portrait détaillé des blessures répertoriées dans la province. Ce rapport, qui a pris presque deux ans d’élaboration, répertorie les visites dans les services d’urgence, les hospitalisations et les décès attribuables aux blessures. Il a reçu un très bon accueil de la part des unités de santé et des médias. Lire le communiqué de presse, ci-dessous.

Publication du portrait des blessures pour les communautés de l’Ontario

TORONTO - 22 mars 2012 – aujourd’hui marque le lancement public de ce qui pourrait être le portrait le plus détaillé sur les blessures jamais conçu pour la province de l’Ontario et ses 36 unités de santé publique. L’Ontario Injury Data Report révèle par exemple que la proportion des enfants de 0 à 4 ans qui se retrouvent dans les services d’urgence après une chute d’un équipement de terrains de jeux est la suivante : 152 pour 100 000, à Toronto, comparativement à 424 pour 100 000, à Peterborough et à 251 pour 100 000, pour l’ensemble de l’Ontario. Le taux d’homicide, quant à lui, s’élève à 2,1 pour 100 000, à Toronto comparativement à 0,4 pour 100 000, à Peterborough et à 1,3 pour 100 000pour l’ensemble de l’Ontario.

Préparé par le Centre ontarien de ressources en prévention des blessures, qui se trouve dans les locaux de Parachute, le rapport aidera les intervenants des unités de santé publique de l’Ontario à cerner les enjeux les plus urgents liés aux blessures, pour chaque groupe d’âge, dans leur secteur respectif. Il permettra également aux praticiens en prévention des blessures de comparer les taux de blessures enregistrés dans leur unité à ceux de l’ensemble de l’Ontario. « Ces données sont essentielles car les blessures sont la cause principale de décès des Ontariens âgés de 1 à 44 ans,  causant la mort de plus de 4 600 personnes chaque année et représentant un fardeau économique de 6,8 milliards $ pour l’économie provinciale », indique Phil Groff, président et PDG de SAUVE-QUI-PENSE. Dans le cadre de leur mandat pour protéger et promouvoir la santé de leurs populations locales, les unités de santé sont chargées de trouver des moyens de promouvoir la prévention des blessures. Ce nouveau rapport de données aidera les intervenants de ces établissements à établir les priorités locales en matière de prévention.

L’Ontario Injury Data Report comprend notamment les visites dans les salles d’urgence (total de plus de 2,3 millions de visites liées aux blessures dans les salles d’urgence de l’Ontario, entre les exercices financiers 2007 et 2009); les hospitalisations (plus de 120 000 entre les exercices financiers 2007 et 2009); les décès dus à des blessures (plus de 18 000 au total entre 2001 et2005); répertoriés selon la cause, l'unité de santé et le groupe d'âge. Le suicide est la principale cause de décès par blessure en Ontario, suivi de près par les chutes. En ce qui concerne les blessures non mortelles toutefois, les chutes sont la principale cause des visites à l’urgence et des admissions à l’hôpital.

Consultez le rapport intégral (en anglais)