Sécurité des produits

Une enfant jouant avec des blocs de boisChaque année au Canada, plus de 14 000 visites aux services d'urgences pédiatriques concernent des enfants de moins de 10 ans qui ont été blessés par des produits de consommation que l'on trouve à la maison. Au fil des années, les retraits du marché des produits pour enfants ont connu une augmentation importante, de 28 rappels volontaires en 2006 à 118 en 2008, ce qui représente une hausse de 235 pour cent sur trois ans.  Les résultats de sondages indiquent que la très grande majorité des Canadiens pense qu'un produit ne constitue pas de danger s'il est disponible sur le marché, mais cette supposition est erronée. Les enfants sont particulièrement vulnérables aux blessures causées par les biens de consommation. 

Des produits plus sécuritaires au Canada

Le 15 décembre 2010, le projet de loi C-36 concernant la sécurité des produits de consommation s'est vu accorder la sanction royale et est devenu une loi officielle. Le projet de loi C-36 introduit une nouvelle législation sur la sécurité des produits, que les fournisseurs seront tenus de respecter. Il procurera à Santé Canada de nouveaux outils pour mieux protéger la santé et la sécurité des Canadiens grâce à des mesures d'exécution efficaces, telles que les tests de produits obligatoires et le rappel obligatoire de produits dangereux. 

SécuriJeunes Canada fait depuis plusieurs années la promotion d'une réforme complète des lois concernant la sécurité des produits, désormais périmées.