« Baissez le téléphone et levez la tête » – Cinq étapes pour aider à garder les enfants en sécurité

TORONTO, le 30 août 2017 – Le retour à l’école signifie le retour aux consignes de sécurité pour les conducteurs et les parents. Chaque jour au Canada, sept enfants sont heurtés par des véhicules. C’est l’une des causes majeures de décès liés à des blessures parmi les jeunes Canadiens de 14 ans et moins. La plupart des incidents se produisent après 15 heures, lorsque les conducteurs rentrent du travail et que les enfants reviennent à pied de leur école ou de leurs activités parascolaires.

Dans cette optique, Parachute et FedEx Express Canada rappellent aux parents et aux conducteurs qu’ils doivent s’assurer que les enfants peuvent marcher en toute sécurité lorsqu’ils se rendent à l’école ou en reviennent. Avec la rentrée des classes, cela signifie que les conducteurs doivent prendre soin de ralentir dans les zones résidentielles. Les parents doivent aussi inculquer à leurs enfants des consignes de sécurité piétonnière. Voici leurs cinq grandes consignes :

1.  Laissez de côté le téléphone et marchez la tête haute.

  • Les jeunes piétons ont 30 % plus de risques d’être heurtés ou frôlés par un véhicule lorsqu’ils sont distraits par un téléphone cellulaire.

2.  Vous êtes tentés de traverser en pleine rue? Attendez plutôt d’être rendus à l’intersection.

  • Jusqu’à 25 % des piétons heurtés par des véhicules sont heurtés en pleine rue plutôt qu’aux intersections.

3.  Redoublez de vigilance une fois la nuit tombée et assurez-vous que les conducteurs puissent vous voir.

  • Cinquante-cinq pour cent des décès de piétons surviennent dans la pénombre ou l’obscurité.

4.  Il est toujours préférable de marcher sur les trottoirs ou les sentiers. Pas de trottoir? Marchez face à la circulation et aussi loin que possible des véhicules.

  • Les trottoirs peuvent réduire de 88 % le nombre de piétons heurtés par des véhicules.

5.  Les adultes et les grands enfants doivent toujours accompagner les petits et leur enseigner à traverser la rue prudemment. La capacité d’évaluer la vitesse des véhicules et de choisir le bon moment pour traverser s’acquiert avec le temps et l’expérience.

  • Les chances de survie d’un piéton heurté par une voiture circulant à 50 km/h sont inférieures à 20 %.

Ces actions ne sont efficaces que lorsqu’elles se produisent dans un environnement conçu pour la sécurité et où les lois sont appliquées.

« En tant qu’entreprise mondiale de messageries, FedEx Express recherche la sécurité avant tout, à la fois en milieu de travail et sur la route », dit Pina Starnino, vice-présidente de l’Exploitation au sol de FedEx Express Canada. « Pour nous, la sécurité est plus qu’une pratique de travail essentielle; c’est un engagement envers nos voisins des communautés que nous servons. Dans le cadre de l’engagement de FedEx Partage d’investir 200 millions de dollars dans 200 collectivités du monde d’ici 2020, nous nous sommes engagés à sauver des vies et à formuler des solutions qui rendent les routes sécuritaires de façon responsable et durable. »

Parachute et FedEx Express Canada collaborent à sauver les vies des enfants par leur programme Marche en sécurité, campagne nationale de sensibilisation à la sécurité des piétons visant à alerter les parents et conducteurs tout en encourageant les enfants à marcher dans leurs quartiers en toute sécurité. Marche en sécurité demande aux conducteurs de faire preuve de prudence, de ralentir, de respecter la limite de vitesse dans les zones résidentielles – et de toujours arrêter aux passages pour écoliers. Les parents sont invités à donner l’exemple à leurs enfants et à leur démontrer les pratiques sécuritaires.

« Nous sommes tous consternés quand un enfant se blesse. Nous ne voulons plus de cœurs brisés, » dit Steve Podborski, président et chef de la direction de Parachute. « Le retour à l’école est l’occasion pour les piétons adultes de donner le bon exemple, et pour les conducteurs de ralentir et de se montrer vigilants sur la route. En travaillant ensemble, nous pouvons assurer que nos enfants se rendent à l’école et en reviennent en toute sécurité tout au long de l’année. »

Un autre moyen efficace pour les quartiers d’accroître la sécurité routière locale est de devenir une communauté Voiture Pilote. Dans le cadre du programme Marche en sécurité, les membres de la communauté peuvent s’inscrire pour devenir « conducteurs de voiture pilote », s’engager à conduire respectueusement et dans les limites de vitesse – devenant des « ralentisseurs mobiles », en particulier dans les zones scolaires et achalandées par les piétons. Pour plus d’informations sur la sécurité des petits piétons, comment devenir une communauté de voitures pilote et le programme Marche en sécurité, visitez http://parachutecanada.org.

Le programme de sécurité piétonnière Marche en sécurité de Parachute, généreusement financé par FedEx Corp., offre de la formation, des ressources et un soutien pour les parents et les groupes communautaires qui veulent accroître la sécurité de leurs rues. Parachute a récemment adopté une approche Vision Zéro pour ses activités de sécurité routière. Ce cadre fait passer la sécurité avant la vitesse et vise à éliminer les accidents mortels. Vous trouverez plus d’informations sur le programme à https://www.reseauvisionzero.ca.

Vous trouverez toutes les statistiques dans le rapport suivant : http://ccmta.ca/images/publications/pdf//CCMTA_Pedestrian_Report_Eng_FINAL.pdf

Profil de FedEx Corp.

FedEx Corp. (NYSE : FDX) fournit aux clients et aux entreprises du monde entier une vaste gamme de services de transport, de cybercommerce et de bureautique. L’entreprise réalise un chiffre d’affaires annuel de 60 milliards de dollars en proposant des applications commerciales intégrées par le biais de ses filiales unies sous la prestigieuse bannière FedEx. Constamment classée parmi les employeurs les plus admirés et respectés du monde, FedEx inspire ses quelque 400 000 employés à s’attacher « absolument, positivement » à la sécurité, aux plus hautes normes éthiques et professionnelles et aux besoins de leurs clients et de leurs communautés. Pour en savoir plus sur la façon dont FedEx relie les personnes et les débouchés à travers le monde, visitez http://about.fedex.com.

Profil de Parachute

Parachute est le seul organisme de bienfaisance national du Canada consacré la prévention des blessures évitables, qui coûtent 27 milliards de dollars par année. Les blessures évitables sont la première cause de décès chez l’enfant. Un enfant meurt toutes les neuf heures*. Nous avons des remèdes éprouvés : la formation, la connaissance et la responsabilisation. Appuyez les programmes et initiatives salutaires de Parachute et contribuez à créer un Canada sans blessures. Pour en savoir plus, visitez http://parachutecanada.org, et suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram et LinkedIn.

*Parmi les jeunes de 19 ans et moins.

                                                                  - 30 - 

Pour en savoir plus :

Julie Taylor, Parachute

(Bureau) 647-776-5120

(Cellulaire) 416-655-1240

jtaylor@parachutecanada.org

Parachute annonce les Lignes directrices canadiennes sur les commotions cérébrales dans le sport

TORONTO, le 28 juillet 2017 - Les commotions cérébrales dans le sport constituent un problème de santé publique en raison de leur fréquence et de leurs possibles répercussions à court et à long terme, dont des symptômes cognitifs, émotionnels et physiques, voire la mort lorsque les lésions cérébrales ne sont pas détectées. Parachute travaille en étroite collaboration avec des experts des commotions de tout le pays afin de mieux connaître les stratégies de prévention, de détection et de gestion des commotions cérébrales les plus efficaces. Aujourd’hui, Parachute annonce les nouvelles Lignes directrices canadiennes sur les commotions cérébrales dans le sport.

Fondées sur des données scientifiques probantes tirées du 5th International Consensus Statement on Concussion in Sport (5e Énoncé de consensus sur les commotions cérébrales dans le sport, en anglais uniquement) et développées en collaboration avec le Sous-comité consultatif d’experts sur les commotions cérébrales de Parachute, ces Lignes directrices canadiennes globales posent les bases d’une approche plus uniforme des commotions cérébrales dans l’ensemble du pays afin de permettre aux gens de s’adonner à leurs loisirs de façon plus sécuritaire, de continuer à s’entraîner, de faire de la compétition et de profiter d’une vie active propice à leur épanouissement. 

Les Lignes directrices canadiennes sur les commotions cérébrales dans le sport font partie du Projet d’harmonisation des protocoles sur les commotions cérébrales dirigé par Parachute. Avec le soutien de l’Agence de la santé publique du Canada, et en collaboration avec le ministère du Patrimoine canadien – Sport Canada, Parachute travaille actuellement avec des organismes nationaux de sport pour veiller à ce que les protocoles sur les commotions cérébrales s’alignent sur les lignes directrices canadiennes en place dans le milieu du sport amateur canadien.

L’annonce fait suit à la Conférence des ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables du sport, de l’activité physique et des loisirs à Winnipeg. Steve Podborski, athlète olympique et président et PDG de Parachute, est disponible à répondre aux questions des médias. 

Pour obtenir plus d’informations

Les membres du Sous-comité consultatif d’experts sur les commotions cérébrales de Parachute

Apprenez-en davantage sur Le Projet d’harmonisation des protocoles sur les commotions cérébrales

Quelques faits en bref

  • Plus de 50 % des blessures chez les jeunes et les adolescents traitées en urgence sont liées à des activités sportives et récréatives.
  • Sur les enfants et les jeunes (de 10 à 18 ans) qui ont consulté un service d’urgence à cause d’un traumatisme crânien subi lors de la pratique d’un sport, 39 % ont reçu un diagnostic de commotion cérébrale, tandis que 24 % ont reçu un diagnostic de commotion possible.
  • Le gouvernement du Canada a investi 1,4 million de dollars pour élaborer une approche globale fondée sur des données probantes afin de prévenir et de gérer les commotions cérébrales et de sensibiliser la population canadienne à ce problème.

Citations

« J’invite tous les Canadiens à intégrer davantage d’activité physique à leur vie quotidienne. Je tiens toutefois à encourager aussi les pratiques sécuritaires en vue de prévenir les blessures. En plus de sensibiliser les gens aux commotions cérébrales, les lignes directrices canadiennes sur les commotions cérébrales dans le sport fournissent aux parents, aux entraîneurs, aux athlètes et aux professionnels de la santé une approche fondée sur des données probantes pour la prévention, l’identification, la prise en charge et le traitement des commotions cérébrales. »

- L’honorable Jane Philpott, C.P., députée, ministre de la Santé

« Je me réjouis du fait que tous les Canadiens peuvent maintenant consulter Les lignes directrices canadiennes sur les commotions cérébrales dans le sport. Celles-ci sont un outil précieux qui permettra aux athlètes, particulièrement les jeunes, de profiter du sport de manière sécuritaire. J’espère sincèrement que les provinces et les territoires utiliseront ces lignes directrices afin de s’assurer que les protocoles de reprise des études pour les élèves et du retour au jeu pour les athlètes sont respectés par tous. »

- L’honorable Carla Qualtrough, ministre des Sports et des Personnes handicapées

« Nous sommes honorés de travailler avec l’Agence de la santé publique du Canada et d’autres membres de l’élite du milieu médical qui nous aident à mieux connaître les stratégies de prévention, de détection et de gestion des commotions cérébrales afin de transmettre plus efficacement les bons renseignements aux athlètes, aux entraîneurs, aux éducateurs et aux parents canadiens. Les Lignes directrices canadiennes sur les commotions cérébrales dans le sport permettront de faire en sorte que les organismes de sport amateur disposent systématiquement d’une information uniforme fondée sur des données probantes. »

- Steve Podborski, Président et PDG de Parachute

« Je soutiens totalement la création d’une stratégie nationale sur les commotions cérébrales pour que celles-ci soient traitées de façon plus uniforme partout au pays. Comme de nombreux athlètes canadiens participent à des compétitions dans plusieurs sports, il est essentiel que toutes les organisations sportives soient sur la même longueur d’onde en ce qui concerne les commotions cérébrales afin d’assurer une bonne gestion des athlètes. De cette façon, ils peuvent continuer de prendre part aux compétitions et d’exceller, ici et sur la scène internationale. »

- Curt Harnett, olympien, triple médaillé olympique, et chef de mission aux Jeux olympiques de Rio en 2016

 

                                                             - 30 -

 

Personne-ressource pour les médias :

Isabel Cupryn, Parachute

(647) 776-5119

(416) 823-9690 [mobile]

icupryn@parachutecanada.org

 

À propos de Parachute

Parachute est un organisme national à but non lucratif dont le mandate de réduire les répercussions dévastatrices des blessures évitables. Les blessures sont la première cause de mortalité chez les Canadiens de 1 à 44 ans; toutes les neuf heures, un enfant meurt pour cause de blessure. Le fardeau financier que cela engendre est faramineux : les blessures coûtent chaque année 27 milliards de dollars à l’économie canadienne. Par l’éducation, les connaissances et l’habilitation, Parachute fait tout son possible pour sauver des vies et faires du Canada un pays exempt de blessures. Pour plus d’informations, visitez le site parachutecanada.org, et nous suivre sur Twitter et Facebook.

Parachute nomme Steve Podborski président et directeur-général à compter du 5 juin 2017.

Cet Officier de l’Ordre du Canada et légende olympique est à présent à la tête de cette organisation caritative nationale de prévention des blessures.

Toronto, le 2 mai 2017 – Parachute a annoncé aujourd’hui la nomination de Steve Podborski au poste de président et directeur-général de Parachute. À partir du 5 juin 2017, Steve gèrera les opérations de direction stratégique, les initiatives de levées de fonds, la prestation de programmes et les opérations quotidiennes de Parachute.

« Steve apporte avec lui une expérience impressionnante en matière de leadership, son dévouement inégalé pour l’engagement communautaire et sa passion pour promouvoir les accomplissements du Canada dans le reste du monde, a déclaré Normand Côté, le président du comité directeur de Parachute. « L’esprit compétitif de Steve et son attitude de gagnant alliés à l’expertise de Parachute en matière de prévention de blessures, permettront de s’assurer que notre organisation continue à réduire les impacts dévastateurs des blessures évitables, tant sur le plan humain que sur le plan économique. » 

Steve a un curriculum-vitae remarquable. Il est récipiendaire de deux médailles olympiques et le premier Nord-Américain à gagner une médaille olympique en ski de descente, à savoir une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Lake Placid, dans l’État de New-York, en 1980. En 1982, Steve est devenu le premier et pour l’instant toujours le seul, non-Européen à gagner la Coupe du monde de ski de descente et il continue à attribuer ce succès inégalé en grande partie à ses coéquipiers des « Crazy Canucks ». Il a, depuis lors, travaillé comme reporter sportif et a couvert les Jeux olympiques pour NBC et CBS ; il a également rempli les fonctions de directeur des affaires internes dans le cadre de la candidature  de Vancouver aux Jeux olympiques et paralympiques de 2010, candidature qui, comme on le sait, a porté ses fruits.  Steve a été intronisé dans quatre Temples de la renommée sportive et a reçu le titre d’Officier de l’Ordre du Canada. Il a rempli les fonctions de chef de mission-adjoint pour l’équipe olympique canadienne lors des Jeux olympiques de 2010, l’équipe olympique canadienne la plus prolifique dans l’histoire des Jeux olympiques, grâce à ses 14 médailles d’or. Il a également rempli les fonctions de chef de mission pour le Canada lors des Jeux olympiques de Sotchi en 2014.  

« Je suis honoré et ravi d’avoir été choisi pour diriger cette organisation caritative nationale remarquable, » a déclaré Steve Podborski. « Un enfant meurt toutes les neuf heures au Canada suite à une blessure. C’est un problème de santé que l’on peut résoudre et Parachute à la solution : la prévention. Ma mission est de sensibiliser le public à cette solution et d’obtenir encore de meilleurs résultats pour Parachute. »

Steve quitte son poste de directeur de la Santé et des Sports à TELUS pour se joindre aux rangs de l’équipe de Parachute. Il a commencé à travailler pour TELUS en 2003, en tant que consultant dans le cadre des services fournis à VANOC. Ceci l’a mené à un poste de directeur des initiatives stratégiques (2005) et à activer des commandites d’organisations de niveau mondial, y compris Formula 1, les Vancouver Canucks, les Calgary Flames, les Alouettes de Montréal, Alpine Canada, Canadian Soccer, Snowboard Canada et Hockey Canada. Steve est ensuite devenu directeur des affaires communautaires (2009), aidant ainsi à faire de TELUS la « compagnie la plus philanthropique au monde » en 2010. Steve a, dans le cadre de responsabilités toujours plus importantes chez TELUS, géré les contributions généreuses de TELUS à des organisations caritatives dans l’ensemble du Canada, tout en promouvant le développement de deux programmes d’éducation sur la santé/les sports pour les jeunes Canadiens : HEROS et le 60 Minute Kids Club.  

Sous la direction de Steve, Parachute continuera à  transmettre son message, qui est que l’on peut sauver des vies en prévenant les blessures, tout en continuant à promouvoir l’apport de soutien offert à Parachute par les individus, les collectivités, les commanditaires et tous les niveaux de gouvernement.

Les blessures constituent la première cause de décès parmi les Canadiens âgés de 1 à 44 ans ; chaque jour, 43 Canadiens décèdent suite à une blessure.

Les pertes humaines sont catastrophiques et seraient équivalentes à celles entrainées si un avion commercial s’écrasait tous les dix jours, sans survivants. Les pertes engendrées par des blessures évitables pour l’économie canadienne continuent à augmenter et se montent à 27 milliards chaque année, ce qui dépasse les coûts engendrés par les maladies et accidents vasculaires. 1 

 

Pour en apprendre davantage, merci de visiter : www.parachutecanada.org.

1 Cost of Injury Report. Parachute, 2015.

 

Au sujet de Parachute

Parachute est une organisation caritative nationale dont le mandat est d’aider les Canadiens à « arrêter la pendule » en matière de blessures évitables. L’impact de ces blessures est stupéfiant. Les blessures évitables sont la première raison de décès parmi les enfants et, plus grave encore, causent la mort d’un enfant toutes les neuf heures. Par l’entremise de ses campagnes d’éducation, de sensibilisation et de responsabilisation, Parachute œuvre à sauver des vies et à créer un Canada « exempt de blessures ». Pour plus de renseignements, visitez parachutecanada.org, suivez-nous sur Twitter, ou rejoignez-nous sur Facebook    

 

Pour plus de renseignements, merci de visiter : http://www.parachutecanada.org

                                                                       

Pour obtenir plus de renseignements ou pour organiser un entretien, merci de contacter:      

Lorraine Doherty: Téléphone : 416-779-3256  Courriel: ldoherty@parachutecanada.org

Parachute s’associe à Assurance Economical afin d’éduquer les « jeunes cerveaux »

Toronto (Ontario), le 23 février 2016 – Parachute, l’organisme national à but non lucratif qui a pour mission de prévenir les blessures et de sauver des vies, est heureux d’annoncer son partenariat avec Assurance Economical, premier parrain national Or de la Journée du cerveau. Ce programme interactif et éducatif sensibilise les étudiants aux commotions cérébrales, et les éduque sur le cerveau et la moelle épinière.

Les blessures évitables causent davantage de décès chez les enfants au Canada que toute autre maladie, et font plus de victimes chez les jeunes que toutes les autres causes de mortalité réunies. Près de 23 000 jeunes Canadiens par année sont victimes de traumatismes crâniens. [1] Chaque année, les blessures évitables engendrent 16 000 décès, 60 000 invalidités et un fardeau économique de 27 milliards de dollars pour l’économie canadienne.

« Grâce à l’appui généreux d’Assurance Economical, nous pouvons partager des renseignements vitaux aux étudiants et aider à mettre un frein aux blessures chez les enfants », affirme Louise Logan, Présidente-directrice générale de Parachute. « Nous sommes heureux de collaborer avec Assurance Economical afin de rejoindre les jeunes d’un bout à l’autre du pays par l’entremise de plus de 25 sites Journée du cerveau coordonnés par des bénévoles. »

La Journée du cerveau transforme les étudiants en jeunes scientifiques, et les salles de classe en laboratoires, pour une partie de la journée. Les étudiants apprennent comment protéger leur cerveau ainsi que les conséquences d’une commotion cérébrale. Ils découvrent la fragilité du cerveau par l’entremise d’aides visuelles, comme un cerveau en gélatine. Ils apprennent également comment protéger leur tête en portant un casque, et à respecter les consignes de sécurité.

« Chaque année, un trop grand nombre de Canadiens meurent ou deviennent invalides suivant des blessures évitables », ajoute Karen Gavan, Présidente et chef de la direction d’Economical. « En sensibilisant les gens à la façon de protéger notre principal organe, le cerveau, nous pouvons nous concentrer sur la sécurité et la prévention des blessures. Nous sommes heureux d’appuyer cette initiative importante qui aide les jeunes à mieux comprendre comment ils peuvent se protéger tout en s’amusant. »

La participation à la Journée du cerveau augmente, avec 30 000 étudiants participants à l’échelle nationale en 2015. Le programme est offert en classe par des animateurs bénévoles ou en ligne, par l’entremise de documents d’enseignement téléchargeables. Plus de 9 200 enfants canadiens entre 5 et 19 ans ont été traités pour un traumatisme crânien ou cérébral en 2011. 

À propos de Parachute

Parachute est un organisme national à but non lucratif aidant les Canadiens à arrêter la pendule (en anglais seulement) et à mettre un frein aux blessures évitables. Les conséquences de ces blessures sont alarmantes. Les blessures évitables sont la principale cause de mortalité chez les enfants. Elles engendrent un fardeau économique de 27 milliards de dollars pour l’économie canadienne. Pire encore, un enfant meurt toutes les neuf heures. Par l’enseignement, les connaissances et le renforcement de l’autonomie, Parachute vise à sauver des vies et à créer un Canada sans blessures. Pour de plus amples renseignements, visitez le site parachutecanada.org, suivez-nous sur Twitter ou aimez-nous sur Facebook.

À propos d’Assurance Economical

Assurance Economical, fondée en 1871, est l’un des plus importants assureurs de dommages au Canada avec environ 2,0 milliards de dollars en primes annualisées et 5,3 milliards de dollars d’actifs au 31 decembre 2015. Établie à Waterloo, cette entreprise canadienne, dirigée par des intérêts canadiens, répond aux besoins d’assurance de plus d’un million de clients dans l’ensemble du pays. Assurance Economical fait affaire sous les marques suivantes : Assurance Economical; Economical; Western General; Economical Sélect; Perth, Compagnie d’Assurance; Family Insurance Solutions; et Financière Economical.

 

- 30 -

Pour de plus amples renseignements :

Andrea Piunno, Parachute

(T) 647 776-5134

apiunno@parachutecanada.org

 

Doug Maybee, Assurance Economical

(T) ‪519 570-8249

(C) ‪519 404-0989

doug.maybee@economical.com

 

 

[1] (Source : Statistique Canada, numéro 82-624-X)

La sécurité sur les routes : une priorité le soir de l’Halloween

TORONTO, 27 octobre 2015 – Alors que les enfants se préparent à aller de porte en porte à l’occasion des fêtes d’Halloween, Parachute et FedEx Express Canada demandent avec instance à tous les conducteurs de conduire encore plus prudemment que d’habitude, afin que les enfants et leurs familles qui sortent dans les rues ce soir-là puissent profiter, en toute sécurité, de cette soirée « hantée ».

Les incidents impliquant de jeunes piétons sont la cause la plus importante de mortalité parmi les enfants canadiens de moins de 10 ans. Chaque année, en moyenne, 25 enfants sont tués et plus de 2 100 enfants sont gravement blessés. La majorité de ces incidents se produit lorsque les conducteurs rentrent du travail et que les enfants reviennent de l’école ou de leurs activités extracurriculaires.

Marche en sécurité, une campagne nationale de sensibilisation menée par Parachute et FedEx Express Canada depuis 14 ans a pour objectif de rappeler aux parents et aux conducteurs l’importance de la sécurité routière et de faire en sorte que les enfants puissent se promener en toute sécurité le soir de l’Halloween, mais aussi chaque jour, dans leur quartier. Marche en sécurité demande à tous les conducteurs de faire preuve de la plus grande prudence, de ralentir et de respecter la limitation de vitesse dans les quartiers résidentiels. On demande également aux parents de donner l’exemple à leurs enfants en suivant les pratiques de sécurité pour piétons.

« Nous avons tous un rôle à jouer dans la sécurité de nos enfants lorsqu’ils se déplacent à pied dans nos communautés », a déclaré Lisa Lisson, présidente de FedEx Express Canada. « À FedEx Express Canada, la sécurité est notre priorité la plus importante, tant sur le lieu de travail que dans les communautés dans lesquelles nous sommes présents. Les conducteurs dans ces communautés savent qu’ils doivent être encore plus vigilants à proximité des écoles et des passages pour piétons, car ceci est essentiel dans ces endroits ».

« Comme il fait nuit de plus en plus tôt maintenant, les fêtes de l’Halloween constituent une occasion idéale pour rappeler aux conducteurs de rester vigilants sur la route et pour les parents et les enfants de parler de la sécurité des piétons » a déclaré Louise Logan, présidente et directrice générale de Parachute. « Parachute encourage les familles à sortir ensemble le soir de l’Halloween en montrant l’exemple de comportements sécuritaires pour les piétons tout en profitant de cette tradition si sympathique. » 

Par l’entremise du programme Marche en sécurité, Parachute et FedEx Express offrent aux parents, aux enfants et aux conducteurs les conseils suivants pour passer une soirée de l’Halloween en toute sécurité :

Les jeunes enfants devraient être accompagnés par un adulte ou un enfant plus âgé responsable, car ils n’ont pas toujours l’expérience nécessaire pour traverser la rue tout seul.
Apprenez à vos enfants à s’arrêter au bord du trottoir, à regarder à gauche, à droite et à nouveau à gauche et à écouter pour savoir si des voitures s’approchent.
Choisissez des costumes aux couleurs vives pour que votre enfant soit plus visible et optez pour de la peinture sur le visage plutôt que pour un masque.
Traversez toujours la rue sur un passage pour piétons, aux coins de rue et aux intersections.
Restez sur le trottoir lorsque vous allez d’une maison à une autre et s’il n’y a pas de trottoir, marchez à côté de la route, face aux voitures qui viennent vers vous pour que les conducteurs puissent vous voir.
Conduisez lentement dans les quartiers résidentiels, où il y aura certainement plus d’enfants dans les rues ce soir-là.
Soyez vigilants, car beaucoup d’enfants porteront des costumes qui limitent leur vision.
Éliminez les distractions, comme les téléphones portables et n’écoutez pas de musique trop fort ; restez vigilant.  

Parachute a bénéficié de l’aide généreuse de FedEx Corp. pour offrir le programme de sécurité pour piétons, Marche en sécurité tout au long de l’année, un programme éducatif qui fournit des ressources et de l’aide aux parents et aux groupes communautaires dans le but d’améliorer la sécurité dans les rues de leurs communautés.

 

Au sujet de FedEx Corp.

FedEx Corp. (NYSE: FDX) fournit à ses clients et à de nombreuses entreprises dans le monde entier un vaste choix de services de transport, de commerce électronique et d’affaires et réalise un revenu annuel de 48 milliards de dollars. Cette compagnie offre des applications d’affaires intégrées en gérant des entreprises travaillant de manière collective et dirigées de manière collaborative, sous le logo respecté de FedEx. Régulièrement nominé comme étant un des employeurs les plus admirés et les plus respectés, FedEx motive ses 325 000 employés à se concentrer « absolument et positivement » sur la sécurité, sur les normes d’éthique et les normes professionnelles les plus élevées ainsi que sur les besoins de leurs clients et de leurs communautés. Pour plus de renseignements, consultez news.fedex.com.

 

Au sujet de Parachute

Parachute est un organisme caritatif national qui aide les Canadiens à « arrêter la pendule » sur les blessures évitables. L’impact de ces blessures est immense. Les blessures évitables constituent la première cause de décès chez les enfants. Elles coûtent 27 milliards de dollars à l’économie canadienne chaque année. Et, plus grave encore, elles causent la mort d’un enfant toutes les neuf heures. En éduquant, en sensibilisant et en donnant les outils nécessaires au public pour éviter ces accidents, Parachute a pour objectif de sauver des vies et de créer un Canada exempt de blessures. Pour plus de renseignements, visitez notre site à parachutecanada.org, suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Facebook.

 

Contactez :

Lorraine Doherty

Parachute

647-776-5128

ldoherty@parachutecanada.org

 

# # #

L’initiative MAPT désire contribuer à mettre un frein aux décès des jeunes adultes

Parachute veut miser sur la pression positive exercée par les pairs pour stopper la distraction au volant et sauver des vies à l’occasion de la Semaine nationale de la sécurité des adolescents au volant (SNSAV). 

TORONTO, 16 octobre 2015 – à la veille de la Semaine nationale de la sécurité des adolescents au volant (SNSAV), Parachute demande aux jeunes adultes d’utiliser le pouvoir de l’amitié pour modifier le comportement des conducteurs et mettre fin à la distraction au volant.

Les collisions d’automobiles sont la première cause de décès chez les adolescents au Canada, ce qui fait de la distraction au volant un problème de taille pour les jeunes adultes. Si les jeunes conducteurs ne constituent que 13 % des titulaires d’un permis de conduire, ils représentent presque le quart de l’ensemble des blessures et des décès sur les routes.

À l’occasion de la Semaine nationale de la sécurité des adolescents au volant (19 au 25 octobre 2015), Parachute, en collaboration avec State Farm, prend des mesures pour sensibiliser la population à la question de la sécurité routière des adolescents. Cette campagne annuelle de sensibilisation publique vise à réduire les distractions au volant, la conduite avec facultés affaiblies et la conduite agressive – principales causes des blessures et des décès évitables chez les adolescents.

Plus de 51 pour cent des jeunes adultes admettent être distraits au volant et ce, même si la plupart d’entre eux sont conscients des dangers que cela représente. Un récent sondage effectué par  Parachute indique que 80 pour cent des jeunes adultes interviendraient s’ils voyaient un ami conduire de façon distraite.

« Parachute demande aux adolescents de reconnaître qu’ils peuvent agir à titre de leaders pour leur génération et faire partie d’un mouvement qui vise à faire changer les habitudes de conduite, d’un bout à l’autre du Canada », précise Louise Logan, présidente et chef de la direction de l’organisme Parachute. « Nous voulons que les adolescents amorcent la discussion sur la distraction au volant et déclenchent un changement positif qui améliorera la sûreté des routes pour tous.».

« Une personne peut faire changer le comportement d’un ou d’une ami(e) qui s’expose au danger », précise Allie Boelsterli. La distraction au volant a causé la mort de son meilleur ami Josh Field, à l’adolescence. « La plupart de ces décès sont totalement évitables. ».

« La distraction au volant et ses conséquences sont extrêmement tragiques, principalement car il s’agit d’un problème qui peut totalement être évité », explique  John Bordignon, responsable des relations avec les médias pour State Farm Canada. « Nous savons que les jeunes peuvent s’influencer fortement les uns les autres. La SNSAV souligne les dangers de la distraction au volant et, par cette initiative, nous souhaitons que les adolescents surveillent leurs amis, interviennent s’ils font face à une situation dangereuse, fassent en sorte que la distraction au volant soit jugée socialement inacceptable et deviennent des conducteurs et des passagers plus prudents. ».

Comportement des adolescents au volant

Presqu’un quart (24 pour cent) des jeunes adultes indiquent connaître quelqu’un qui a été blessé dans une collision ou qui est décédé pour cause de distraction au volant.
Plus de 80 pour cent des jeunes adultes indiquent qu’ils interviendraient s’ils voyaient un ami utiliser un téléphone intelligent en conduisant.
89 pour cent des jeunes adultes précisent qu’ils ont reçu de l’information au sujet de la distraction au volant et qu’ils sont au fait des risques associés à ce problème. Les sources les plus courantes d’information sont les médias, l’école, les parents et les amis.
51 pour cent des jeunes adultes reconnaissant qu’ils utilisent un téléphone intelligent au volant. 98 pour cent des jeunes adultes ont le sentiment que l’envoi de messages texte au volant est très dangereux.
La distraction au volant joue un rôle dans plus de 19 pour cent de tous les accidents mortels impliquant des adolescents.

Faites un geste concret pour soutenir la Semaine nationale de la sécurité des adolescents au volant

Cette année, Parachute a la fierté d’avoir reçu le soutien de six provinces et de plus de 30 municipalités (et ce n’est pas fini!), d’un océan à l’autre, à l’occasion de la Semaine nationale de la sécurité des adolescents au volant. Les provinces et les municipalités ont pris part à l’initiative de diverses façons, allant des proclamations au soutien aux communications concernant des évènements communautaires. 

Entre le 19 et le 25 octobre 2015, des adolescents, des parents et des personnes influentes de tout le Canada participeront aux activités, aux programmes et aux évènements de la SNSAV, menés dans les communautés canadiennes. Parachute invite tous les Canadiens à participer et à parler à leurs amis de la distraction au volant, afin qu’ils puissent conserver leurs meilleurs amis pour toujours.

Aidez-nous à sensibiliser la population à cette campagne. Prenez-vous en photo avec vos meilleurs amis ou avec un groupe d’amis proches et faites une promesse sur les médias sociaux pour vous engager à #Texter sans danger et faire en sorte que vos amis fassent de même. Suivez-nous sur Instagram, Twitter et Facebook et partagez le contenu des documents que nous publierons tout au long de la semaine.

Au sujet de Parachute

Parachute est un organisme national à but non lucratif qui désire aider les Canadiens à mettre un frein aux blessures évitables. Au Canada, l’impact des blessures est effarant. Les blessures évitables constituent la principale cause de décès des enfants canadiens. Elles représentent un fardeau économique de 27 milliards de dollars par année pour l’économie canadienne. Le plus grave cependant est qu’un enfant meurt toutes les 9 heures. Grâce à l’éducation, au partage des connaissances et à l’autonomisation, Parachute s’emploie à sauver des vies et à faire du Canada un pays exempt de blessures. Pour obtenir de l’information, consultez notre site parachutecanada.org, suivez-nous sur Twitter, ou rejoignez-nous sur Facebook.

 

Personne-ressource:

Jennifer Gonsalves-Teixeira
Parachute
647-776-5134
jgonsalvesteixeira@parachutecanada.org

Le programme Marche en sécurité soutient la sécurité piétonnière

Soyez prudent lors de la rentrée scolaire 

TORONTO, le 27 août 2015 – Les enfants se préparent à retourner à l’école en septembre, donc Parachute et FedEx Express Canada lancent le programme Marche en sécurité pour protéger nos enfants.

Depuis plus de 15 ans, Parachute et FedEx Express Canada dirigent le programme Marche en sécurité, une campagne de sensibilisation nationale qui vise à rappeler la sécurité routière aux parents et conducteurs et à assurer la sécurité des enfants qui vont à l’école ou rentrent à la maison à pied. Le programme Marche en sécurité demande aux conducteurs d’être prudents, de ralentir et respecter les limites de vitesse dans les zones résidentielles, et de s’arrêter aux passages pour écoliers. On encourage les parents à servir de modèles pour leurs enfants en démontrant les pratiques piétonnières sécuritaires. 

Plus de 25 enfants meurent et presque 2 300 sont gravement blessés au cours d’une année scolaire typique. Les enfants âgés de 10 à 14 ans sont les plus à risque. La plupart des accidents ont lieu après 15 h, quand les conducteurs rentrent à la maison après le travail et les enfants rentrent de l’école ou des activités parascolaires à pied.

« La rentrée est un bon moment pour rappeler à tout le monde de faire preuve de prudence sur la route », déclare Louise Logan, présidente et PDG de Parachute. « Il s’agit d’une grande occasion pour les parents de servir de modèles en démontrant les pratiques piétonnières sécuritaires à leurs enfants. Nous demandons également aux conducteurs de réduire leur vitesse afin de protéger les piétons. Ensemble, nous pouvons nous assurer que nos enfants peuvent aller à l’école à pied en toute sécurité pendant toute l’année. »

Par l’entremise du programme Marche en sécurité, Parachute et FedEx offrent les conseils suivants pour être prudent et rester en sécurité lors de la rentrée scolaire :

  • Servez de modèle pour vos enfants. Enseignez-leur en démontrant les pratiques piétonnières sécuritaires – traversez aux intersections, au panneaux d’arrêt et aux passages pour piétons seulement.
  • Marchez avec vos enfants. À mesure que les enfants grandissent, ils développent les compétences et l’expérience pour traverser la rue seuls.
  • Évaluez votre environnement et votre itinéraire vers l’école. Utilisez les changements dans l’environnement (par exemple, les différences saisonnières ou les travaux de construction) pour rappeler aux enfants comment traverser la rue en toute sécurité.
  • Réduisez votre vitesse de conduite. Les piétons ont moins de 50 % de chances de survivre à une collision s’ils sont heurtés par une voiture allant à 45 km par heure ou plus, mais les chances de survie passent à 90 % si la voiture roule à 30 km par heure.
  • Éliminez les distractions. Vous ne devez pas utiliser les téléphones cellulaires et d’autres appareils électroniques lorsque vous traversez la rue ou que vous conduisez.

Un autre moyen efficace pour les quartiers d’améliorer la sécurité routière est d’être une communauté de « voitures pilotes ». Dans le cadre du programme Marche en sécurité, les membres de la communauté peuvent devenir des « conducteurs de voiture pilote » en promettant de conduire dans le respect des limites de vitesse, et de se transformer en « dos d’âne » mobile pour ralentir la circulation, surtout dans les zones scolaires et piétonnières. Pour de plus amples renseignements sur la sécurité des enfants piétons, comment devenir une communauté de « voitures pilotes », et le programme Marche en sécurité, veuillez vous rendre sur le site parachutecanada.org.

Parachute bénéficie du financement généreux de FedEx Corp. qui lui permet d’offrir le programme de sécurité piétonnière Marche en sécurité toute l’année. Le programme fournit de l’éducation, des ressources et du soutien aux parents et aux groupes communautaires afin d’améliorer la sécurité dans les rues.

À propos de FedEx

FedEx Corp. (NYSE : FDX) offre à ses clients et aux entreprises du monde entier un large éventail de services de transport, de commerce électronique et de services aux entreprises. La compagnie, qui a des revenus annuels de 46 milliards de dollars, fournit des applications commerciales intégrées aux entreprises par l’entremise de ses sociétés en exploitation gérées en collaboration, qui font face à la concurrence de façon collective sous le nom bien connu de FedEx. Citée régulièrement comme l’un des employeurs les plus admirés et respectés au monde, FedEx exige des 300 000 membres de son équipe qu’ils restent absolument et totalement concentrés sur la sécurité, sur le respect des normes éthiques et professionnelles les plus élevées et sur les besoins de leurs clients et de leurs collectivités. Pour de plus amples renseignements, visitez le site news.fedex.com.

À propos de Parachute

Parachute est un organisme caritatif dont la mission est d’aider les Canadiens à arrêter la pendule en ce qui concerne les blessures évitables. L’impact de ces blessures est stupéfiant. Les blessures évitables sont la principale cause de décès chez les enfants. Elles représentent un fardeau de 27 milliards de dollars chaque année pour l’économie canadienne, et pire encore, un enfant meurt toutes les neuf heures. Par l’entremise de l’éducation, les connaissances et l’autonomisation, Parachute s’efforce de sauver les vies et de faire du Canada un pays exempt de blessures. Pour de plus amples renseignements, rendez-nous visite sur le site parachutecanada.org, suivez-nous sur Twitter, ou rejoignez-nous sur Facebook.

- 30 -

 

Personne-ressource :

Feria Kazemi
Parachute
647-776-5134
fkazemi@parachutecanada.org

L’excès de vitesse et la circulation intense au premier rang des inquiétudes des parents quant à la

Un sondage révèle que moins d’un enfant sur trois se rend à l’école à pied 

TORONTO, 13 mai 2015 – Soixante-quinze pour cent des parents s’inquiètent de voir leurs enfants partager la route avec les voitures nombreuses ou en excès de vitesse et seulement 28 % des élèves se rendent à l’école à pied, selon une nouvelle enquête nationale de Parachute et FedEx Express Canada.

Le sondage Walking to School révèle que 70 % des enfants se rendent à l’école en voiture, en autobus scolaire ou par le transport en commun. L’étude a sondé les parents canadiens d’enfants âgés de 5 à 14 pour mieux mesurer la compréhension des parents à l’égard des questions de sécurité pour les enfants qui utilisent le transport actif (marche, vélo, etc.) pour se déplacer.

Les résultats montrent que les excès de vitesse et la circulation de même que le manque de trottoirs et les pistes cyclables sont des préoccupations majeures pour les parents. Les conducteurs de tout le pays peuvent contribuer à la sécurité des piétons en réduisant la vitesse du véhicule.

En outre, le printemps procure aux familles une occasion formidable d’examiner leurs règles de sécurité et d’adopter de nouvelles habitudes comme de se rendre à l’école à pied. 

« Nous avons tous un rôle à jouer pour protéger les jeunes piétons », a déclaré Lisa Lisson, présidente de FedEx Express Canada. « FedEx Express tient avant toute chose à la sécurité, aussi bien au travail que dans les communautés où nous exerçons nos activités. »

Même de petites réductions de vitesse peuvent entraîner une baisse significative du risque de blessure. Les piétons ont moins de 50 % de chances de survivre à une collision si la voiture roule 50 km à l’heure ou plus tandis que leurs chances de survie grimpent à 90 % si la voiture roule à 30 km à heure (Organisation mondiale de la Santé. Des routes plus sûres : cinq domaines clés pour des interventions efficaces; 2004 [cité le 15 avril 2009]).

L’enquête a aussi indiqué que, comme on le voit dans l’infographie, la plupart des parents font leur part en donnant l’exemple à leur enfant d’un bon comportement piétonnier. En outre, les principaux facteurs qui peuvent rendre les parents plus à l’aise à l’idée de voir leur enfant se rendre à pied à l’école sont les suivants : marcher avec un ami (44 %), marcher avec un adulte (3 9%) et prendre des mesures pour ralentir la circulation (20 %).

« Nous voulons que les parents continuent d’enseigner les pratiques de sécurité piétonnière à leurs enfants, » déclare Louise Logan, présidente et chef de la direction de Parachute. « Et nous demandons aux conducteurs de réduire leur vitesse et de se concentrer sur la sécurité des piétons. Si nous collaborons tous, nos enfants pourront se rendre à l’école à pied en toute sécurité ce printemps. »

En plus de réduire la vitesse, les conducteurs peuvent garder à l’esprit ces bonnes habitudes de sécurité :
 

  • Éliminer les distractions – ranger les téléphones cellulaires et autres distractions hors de la vue pendant que l’on conduit.
  • Demeurer vigilant – spécialement dans les quartiers résidentiels de même qu’aux abords des écoles. Faire attention aux cyclistes, marcheurs ou coureurs qui peuvent faire irruption dans la rue.
  • Céder le passage aux piétons – et regarder des deux côtés lorsque l’on tourne pour repérer les cyclistes, les marcheurs ou les coureurs qui ne sont pas immédiatement visibles.
  • Rester prudent – entrer et sortir lentement et prudemment des entrées.

Parachute propose aux parents de donner les conseils suivants aux enfants qui se rendent à l’école à pied :
 

  • Évaluez les capacités de votre enfant. Les jeunes enfants n’ont ni la maturité ni les habiletés voulues pour traverser la rue seuls. Ils doivent être accompagnés soit par un adulte ou par des enfants plus âgés qui ont le sens des responsabilités.
  • Enseignez le code de la route à vos enfants. Rappelez-leur de regarder des deux côtés et tendre l’oreille chaque fois qu’ils traversent la rue.
  • Donnez l’exemple . Accompagnez vos enfants sur le chemin de l’école et démontrez les consignes de sécurité piétonnière comme de traverser seulement aux intersections, de respecter les panneaux d’arrêt et d’emprunter les passages pour piétons.
  • Éliminez les causes de distraction. On ne doit pas utiliser de téléphones portables ni d’autres appareils électroniques pendant que l’on marche ou conduit dans la rue.

On peut consulter toutes les données, accompagnées d’une infographie à parachutecanada.org/walkingtoschool.

FedEx et Parachute mènent depuis plus de 10 ans le programme Marche en sécurité, campagne nationale de sensibilisation visant à rappeler les consignes de sécurité routière aux parents et aux conducteurs pour bien protéger les enfants qui font l’aller-retour à pied entre leur maison et leur école ou la résidence d’un ami. Pour en savoir plus sur la sécurité des piétons et sur le programme de Voiture pilote, visitez parachutecanada.org.

Le sondage

Vision Critical a mené un sondage en ligne les 13 et 14 février 2015 parmi un échantillon de 359 parents ayant au moins un enfant de 5 à 14 ans. La marge d’erreur – qui mesure la variabilité de l’échantillonnage – est de +/- 5,2 %, 19 fois sur 20. Les résultats ont été statistiquement pondérés selon l’éducation, l’âge, le sexe et la région (et au Québec, la langue) des données du recensement pour assurer un échantillon représentatif des  parents canadiens. Les anomalies dans les totaux ou entre ceux-ci sont attribuables à l’arrondissement. 

Profil de FedEx Corp.

FedEx Corp. FDX) procure à ses clients et aux entreprises du monde entier une vaste gamme de services de transport, de cybercommerce et de bureautique. L’entreprise réalise un chiffre d’affaires annuel de 47 milliards de dollars en proposant des applications commerciales intégrées par le biais de ses filiales unies sous la prestigieuse bannière FedEx. Constamment classée parmi les employeurs les plus admirés et respectés du monde, FedEx inspire ses quelque 325 000 employés à s’attacher « absolument, positivement » à la sécurité, aux plus hautes normes éthiques et professionnelles et aux besoins de leurs clients et de leurs communautés. Pour plus d’informations, visitez le site news.fedex.com.

Parachute

Parachute est un organisme voué à la prévention des blessures et décès. Cet organisme de bienfaisance national a vu le jour en juillet 2012 à l’issue d’une fusion entre Communautés sécuritaires Canada, SécuriJeunes Canada, Sauve-qui-Pense et Pensez d’abord Canada. Ses campagnes de prévention, de sensibilisation et de plaidoyer visent à protéger les Canadiens.  Parachute rêve d’un Canada sans blessures où les citoyens vivent pleinement jusqu’à un âge avancé.  Pour en savoir plus, visitez parachutecanada.org, suivez Parachute sur Twitter et devenez son ami Facebook.

Contact :

George James, Parachute

647-776-5125 (bureau) 416-402-3783 (mobile)

gjames@parachutecanada.org

Feria Kazemi, Parachute

647-776-5134 (bureau)

fkazemi@parachutecanada.org

L’industrie annonce la publication de lignes directrices volontaires concernant le conditionnement e

Ottawa, Toronto, 6 février 2015 – L'Association canadienne de produits de consommation spécialisés (ACPCS) vient de publier un document d'orientation volontaire sur l'étiquetage et l'emballage des sachets de détergents liquides à lessive afin de contribuer à réduire les risques d'exposition accidentelle des enfants à ces produits.

Ce document vise à recommander l'application par l'industrie des pratiques exemplaires sur le marché canadien en ce qui concerne la conception, l'étiquetage et l'emballage des détergents liquides à lessive utilisés au quotidien par les Canadiens. Il rappelle également aux consommateurs de ranger les détergents à lessive, y compris les paquets de sachets de ces détergents, dans un endroit sécuritaire et hors de portée des enfants. À cette occasion, l'Association rappelle que, comme pour d'autres produits ménagers, il faut respecter les consignes d'utilisation des détergents figurant sur les emballages et les ranger comme il convient, de façon sécuritaire.

Les lignes directrices en question s'inscrivent dans le prolongement des efforts permanents de l'ACPCS, avec des partenaires comme Parachute, pour éduquer les consommateurs à l'utilisation sécuritaire des produits domestiques. Elles reprennent des conseils en matière de sécurité a l'intention des consommateurs et des gardiens d'enfants que l'on peut consulter à : http://www.healthycleaning101.org/conseils-en-matiere-de- securite-aux-parents-et-aux-gardiens-denfants/.

Les membres de l'ACPCS adhèrent pleinement à ces conseils et nous sommes ravis que les sociétés du secteur privé qui alimentent le marché des doses de détergents à lessive se conforment également aux mesures volontaires prônées dans ce document.

Shannon Coombs, présidente de l'ACPCS, a déclaré « L'ACPCS, et les sociétés qui en sont membres, ont pour priorité la sécurité des consommateurs et nous nous consacrons tous à l'utilisation sécuritaire de nos produits. Je suis ravie que cette initiative aille de l'avant avec le plein appui de notre industrie et des autres responsables de la commercialisation de ces produits. »

Quant à Louise Logan, présidente et chef de la direction de Parachute, elle a ajouté « C'est une question qui nous préoccupait depuis un certain temps et nous sommes ravis de constater que l'industrie prend des mesures pour réduire les risques d'exposition des enfants à ces produits. Nous avons tous un rôle à jouer pour assurer la sécurité de nos enfants et nous rappelons à leurs parents de veiller à ranger comme il convient, en toute sécurité et hors de la portée de leurs enfants, les produits domestiques. » Vous trouverez les conseils en matière de sécurité pour l'utilisation des produits domestiques qui sont destinés aux parents sur le site de Parachute à l'adresse http://www.parachutecanada.org/sujets-blessures/theme/C160.


L’ACPCS rappelle aux consommateurs que, lorsqu'ils utilisent des détergents à lessive, y compris dans des présentations traditionnelles et sous forme de sachets constituant des doses uniques, ils doivent :

  • ranger les produits à lessive hors de la portée des enfants et des animaux domestiques;
  • garder les produits détergents dans leurs emballages d'origine, en veillant à ne pas endommager les étiquettes, refermer l'emballage après chaque utilisation et les ranger immédiatement dans un endroit sécuritaire;
  • veiller à avoir les mains sèches pour manipuler des sachets de détergent constituant des doses uniques.

Vous trouverez davantage d'informations sur l'utilisation des détergents à lessive à l'adresse http://www.healthycleaning101.org/fr/savons-et-detergents/.

L'Association canadienne de produits de consommation spécialisés (ACPCS) est une association commerciale de dimension nationale qui représente les 35 sociétés de toutes les régions du Canada qui en sont membres. Ces sociétés ont un chiffre d'affaires de 20 milliards de dollars et emploient directement 12 000 personnes à plus de 120 endroits. Elles fabriquent, transforment, emballent et distribuent des produits de consommation, industriels et institutionnels spécialisés, comme des savons et des détergents, des produits antiparasitaires, des aérosols, des désinfectants pour revêtements durs, des désodorisants et des produits chimiques pour automobiles. (http://www.ccspa.org/en-francais/)

La raison d'être de Parachute et de prévenir les blessures et de sauver des vies. Organisme de bienfaisance de dimension nationale, Parachute a été officiellement créé en juillet 2002 lorsque Communautés sécuritaires Canada, Securi Jeunes Canada, Sauve-qui-pense et Pensez d'Abord les enfants ont fusionné pour devenir un chef de file en prévention des blessures. Les efforts de Parachute en matière de solutions pour prévenir les blessures, de mobilisation des connaissances, de politiques publiques et de sensibilisation aux questions sociales sont conçus pour contribuer à assurer la sécurité des Canadiens et des Canadiennes. Notre vision est de parvenir à un Canada sans blessure dans lequel les Canadiens et les Canadiennes pourront vivre longtemps au mieux de leurs capacités. Pour de plus amples informations, visitez notre site Web à l'adresse parachutecanada.org, suivez-nous sur Twitter et joignez-vous à nous sur Facebook.

- 30 -

Pour de plus amples informations ou pour prendre rendez-vous pour une entrevue, veuillez vous adresser à:

Shannon Coombs
Association canadienne de produits de consommation spécialisés
(613) 232-6616, poste 11 (bureau)
(613) 791-2480 (cellulaire)

George James
Parachute
647-776-5125 (bureau)
416-402-3783 (mobile)
gjames@parachutecanada.org

Quatre brigadiers exceptionnels désignés comme les préférés des Canadiens

TORONTO, 18 décembre 2014 – Quatre personnes exceptionnelles ont été désignées comme les Brigadières et Brigadiers favoris du Canada pour 2014. Chacun recevra son prix dans sa communauté au cours des prochains jours.

Initiative de Parachute, organisme pancanadien sans but lucratif consacré à la prévention des blessures au Canada, pour que les Canadiens fassent une vie longue et heureuse, et de FedEx Express Canada, le concours des Brigadières et Brigadiers favoris du Canada souligne la contribution extraordinaire des personnes dynamiques qui aident à garder nos enfants en sécurité. Des brigadiers scolaires qui ont fait une différence dans leur vie des élèves de leurs communautés locales et qui ont fait preuve d’un dévouement exceptionnel ont été sélectionnés pour cet honneur, partout au pays.

« Le concours des Brigadières et Brigadiers favoris du Canada nous permet de célébrer les contributions importantes de ces femmes et de ces hommes dans nos communautés », déclare Louise Logan, PDG de Parachute. « Ces quatre personnes, de concert avec les brigadiers scolaires de tout le pays, s’attellent chaque jour à la tâche, qu’il pleuve ou qu’il neige, pour aider les enfants à traverser la rue en toute sécurité. Elles méritent d’être applaudies pour leur excellent travail. »

Les gagnants du concours des Brigadières et Brigadiers favoris du Canada sont : Dale Martin, Jack Chambers Public School, London, ON; Gerry Brown, East Lambton Elementary School, Watford, ON; Peter Atienza, Oriole Park Public School, Toronto, ON; et Penny Easter, Brock Collegiate Institute, Brockville, ON.

Le concours des Brigadières et Brigadiers favoris du Canada encourage les écoles, les élèves, les enseignants et les parents de partout au Canada à nommer des brigadiers exceptionnels dans leur communauté. Il fait partie du programme Marche en sécurité de FedEx Express Canada et Parachute pour réduire les blessures subies par les enfants canadiens en sensibilisant les automobilistes et en rendant les zones scolaires plus praticables. Depuis le lancement de ce concours, 29 brigadiers exceptionnels de tout le pays ont été sélectionnés comme Brigadières et Brigadiers favoris du Canada.

« Le concours des Brigadières et Brigadiers favoris du Canada est une façon pour FedEx et Parachute de faire apprécier le rôle important que jouent les brigadiers scolaires dans la prévention des accidents de la circulation par la création d’un passage sûr pour nos enfants qui se rendent à l’école », a déclaré Lisa Lisson, présidente de FedEx Express Canada. « C’est aussi une façon unique pour nos communautés de dire merci à un groupe de femmes et d’hommes incroyablement dévoués qui jouent un rôle important dans la vie de nos enfants. »

Les candidatures sont venues de tout le pays, et la sélection a été effectuée par un groupe de chefs de file de la sécurité, de la communauté et du secteur privé. Chaque candidat a été noté dans les catégories suivantes : témoignages d’appui, antécédents de sécurité, initiatives et engagement communautaire. Les gagnants reçoivent un trophée en cristal en forme de feuille d’érable, une veste qui les identifie comme l’un des brigadiers scolaires favoris du Canada, et une somme de 500 $. Chacune des écoles recevra aussi 500 $ fournis par FedEx Express Canada.

Pour en savoir plus sur le programme Marche en sécurité de Parachute et FedEx Express Canada, et pour plus d’informations sur la prévention des blessures subies par les piétons, visitez le site www.parachutecanada.org.

FedEx Corp.

FedEx Corp. (NYSE : FDX) procure à ses clients et aux entreprises du monde entier une vaste gamme de services de transport, de cybercommerce et de bureautique. L’entreprise réalise un chiffre d’affaires annuel de 46 milliards de dollars en proposant des applications commerciales intégrées par le biais de ses filiales unies sous la prestigieuse bannière FedEx. Constamment classée parmi les employeurs les plus admirés et respectés du monde, FedEx inspire ses quelque 300 000 employés à s’attacher « absolument, positivement » à la sécurité, aux plus hautes normes éthiques et professionnelles et aux besoins de leurs clients et de leurs communautés. Pour plus d’informations, visitez le site news.fedex.com.

Parachute

Parachute est un organisme voué à la prévention des blessures et décès. Cet organisme de bienfaisance national a vu le jour en juillet 2012 à l’issue d’une fusion entre Communautés sécuritaires Canada, SécuriJeunes Canada, Sauve-qui-Pense et Pensez d’abord Canada. Ses campagnes de prévention, de sensibilisation et de plaidoyer visent à protéger les Canadiens. Parachute rêve d’un Canada sans blessures où les citoyens vivent pleinement jusqu’à un âge avancé. Pour en savoir plus, visitez parachutecanada.org, suivez Parachute sur Twitter et devenez son ami Facebook.

— 30 —

Pour en savoir plus et pour obtenir une entrevue avec les gagnants :

George James
Parachute
647-776-5125 (bureau)
416-402-3783 (mobile)
gjames@parachutecanada.org

Cinquante et un pour cent des adolescents canadiens rapportent avoir été heurtés ou presque pendant

Les piétons sont invités à observer une minute de silence en traversant la rue

TORONTO, 17 novembre 2014 — Plus de la moitié (51 %) des adolescents canadiens de 13 à 18 ans rapportent avoir été heurtés ou quasi heurtés par un véhicule alors qu’ils déambulaient, selon un sondage dévoilé aujourd’hui par Parachute et FedEx Express Canada. Interrogés sur les facteurs ayant contribué à l’incident, les adolescents citent le plus souvent l’inattention du conducteur (72 %) et l’excès de vitesse (30 %). Les jeunes admettent aussi avoir omis de regarder avant de traverser (20 %) ou avoir été distraits par leur téléphone, leur baladeur ou un autre appareil (8 %).

Les résultats de cette enquête sur la sécurité des piétons, menée auprès de 510 adolescents, ont été présentés aujourd’hui aux élèves de l’école secondaire Northern. La présentation faisait partie d’une campagne de sensibilisation invitant les Canadiens à observer une minute de silence, à mettre de côté leur appareil et à se montrer attentifs au moment de traverser la rue. Ce message d’intérêt public est dédié aux milliers de jeunes piétons canadiens qui chaque année succombent ou subissent des blessures.

« Ces chiffres nous rappellent que nous devons enseigner la sécurité routière et piétonnière aux Canadiens, notamment aux intersections », a déclaré la PDG de Parachute, Mme Louise Logan. « Le message est simple : parlez de la sécurité et n’oubliez pas d’observer une minute de silence et de vous montrer attentifs, que vous soyez à pied ou au volant. »

L’étude visait à mieux comprendre pourquoi, chaque année, en moyenne, 30 enfants canadiens décèdent et 2412 sont blessés par des véhicules, ce qui fait un décès ou une blessure toutes les trois heures. Les données font état de 376 jeunes blessés en 2010-2011 et de 36 tués en 2010. La plupart des incidents se produisent entre 15 et 18 heures, lorsque les conducteurs rentrent du travail et que les enfants reviennent à pied de leur école ou de leurs activités parascolaires. On peut consulter toutes les données, accompagnées d’une infographie à parachutecanada.org.

« Nous avons tous un rôle à jouer pour protéger les jeunes piétons », a déclaré Lisa Lisson, présidente de FedEx Express Canada. « FedEx Express tient avant toute chose à la sécurité, aussi bien au travail que dans les communautés où nous exerçons nos activités. Nos chauffeurs ont le souci de rester bien alertes à proximité des passages pour écoliers et piétons. Ce sont leurs arrêts les plus importants de la journée. »

FedEx et Parachute mènent depuis plus de 10 ans le programme Marche en sécurité, campagne nationale de sensibilisation visant à rappeler les consignes de sécurité routière aux parents et aux conducteurs pour bien protéger les enfants qui font l’aller-retour à pied entre leur maison et leur école ou la résidence d’un ami. Pour en savoir plus sur la sécurité des piétons et sur le programme de Voiture pilote, visitez parachutecanada.org.

Parachute offre les conseils suivants pour protéger les conducteurs, les adolescents et tous les piétons :

  • Les parents doivent enseigner à leurs enfants les consignes de sécurité piétonnière et aussi les rappeler à leurs adolescents.
  • Réduisez les distractions, comme les téléphones portables ou la musique forte, et restez vigilants.
  • Établissez un contact visuel avec les conducteurs avant de traverser.
  • Redoublez de vigilance une fois la nuit tombée et assurez-vous que les conducteurs puissent vous voir.
  • Traversez aux voies de circulation, aux passages pour piétons ou aux intersections.
  • Conduisez lentement dans les quartiers résidentiels et aux abords des écoles.

L’étude

Le sondage en ligne a eu lieu du 6 au 11 novembre parmi un groupe témoin de 510 adolescents canadiens de 13 à 18 ans qui font partie du panel du Forum Angus Reid ou dont les parents sont membres. La marge d’erreur — qui mesure la variabilité du groupe témoin — est de +/-4,34%, 19 fois sur 20. Le groupe témoin a été équilibré et pondéré en fonction de l’âge, du sexe est des données régionales de recensement pour représenter les adolescents canadiens de 13 à 18 ans. Les écarts entre les totaux sont attribuables à l’arrondissement.

FedEx Corp.

FedEx Corp. (NYSE : FDX) procure à ses clients et aux entreprises du monde entier une vaste gamme de services de transport, de cybercommerce et de bureautique. L’entreprise réalise un chiffre d’affaires annuel de 46 milliards de dollars en proposant des applications commerciales intégrées par le biais de ses filiales unies sous la prestigieuse bannière FedEx. Constamment classée parmi les employeurs les plus admirés et respectés du monde, FedEx inspire ses quelque 300 000 employés à s’attacher « absolument, positivement » à la sécurité, aux plus hautes normes éthiques et professionnelles et aux besoins de leurs clients et de leurs communautés. Pour plus d’informations, visitez le site news.fedex.com.

Parachute

Parachute est un organisme voué à la prévention des blessures et décès. Cet organisme de bienfaisance national a vu le jour en juillet 2012 à l’issue d’une fusion entre Communautés sécuritaires Canada, SécuriJeunes Canada, Sauve-qui-Pense et Pensez d’abord Canada. Ses campagnes de prévention, de sensibilisation et de plaidoyer visent à protéger les Canadiens. Parachute rêve d’un Canada sans blessures où les citoyens vivent pleinement jusqu’à un âge avancé. Pour en savoir plus, visitez parachutecanada.org, suivez Parachute sur Twitter et devenez son ami Facebook.

- 30 -

Contact :

George James
Parachute
647-776-5125 (bureau)
416-402-3783 (mobile)
gjames@parachutecanada.org

Le gouvernement du Canada et Parachute exhortent les adolescents à arrêter d’envoyer des messages

OTTAWA, 2 juin 2014 – Aujourd’hui, l’honorable Rona Ambrose, ministre de la Santé, l’honorable Lisa Raitt, ministre des Transports, et Laureen Harper se sont jointes à Louise Logan, présidente et directrice générale de Parachute, pour exhorter 500 élèves du cycle supérieur de l’école secondaire Nepean à ne plus envoyer de messages textes en conduisant. L’évènement a souligné le lancement de la campagne de sensibilisation publique de Parachute, intitulée Arrêtons la pendule, portant sur les blessures évitables, notamment celles causées par la distraction au volant.

Kathryn Field, dont le fils adolescent Josh est décédé il y a cinq ans des suites d’un accident causé par la distraction au volant, fera part de l'histoire tragique de sa famille.   Les étudiants de l’ensemble du Canada seront encouragés à prendre part à la campagne nationale de Parachute #PracticeSafeText.

« Les blessures liées à la distraction au volant peuvent être catastrophiques pour les familles, les amis et les collectivités », a déclaré la ministre Ambrose. « Mais on peut prévenir ces blessures et même les décès. J’encourage les jeunes et tous les Canadiens à être prudents et à se concentrer lorsqu’ils conduisent pour qu’aucune autre famille ne perde un être cher tragiquement. »

« Les parents veulent savoir que leurs enfants sont en sécurité lorsqu’ils sont sur la route », a déclaré la ministre Raitt. « Les textos au volant nous mettent tous à risque, et notre gouvernement est fier de travailler avec des groupes, comme Parachute, qui continuent de veiller à ce que nos jeunes conducteurs demeurent concentrés et en sécurité sur nos routes. »

Au Canada, la distraction au volant cause davantage de blessures graves que la conduite avec facultés affaiblies ou la vitesse. La distraction au volant est à l’origine de 15 à 19 % des collisions mortelles impliquant des conducteurs adolescents. Comparativement à tous les autres groupes d’âge, les adolescents canadiens âgés de 16 à 19 ans affichent le plus haut risque de mortalité par kilomètre.

« Ces chiffres envoient un message explicite et urgent », a ajouté Louise Logan, présidente et directrice générale de Parachute. « Nous devons prendre des mesures pour accroître la sécurité de tous les conducteurs. Les pratiques sûres concernant l’envoi de messages textes contribueront à sauver des vies. L’éducation, les connaissances et le pouvoir d’agir sont des éléments essentiels pour assurer la sécurité des Canadiens au volant ».

Au Canada, les blessures évitables représentent un fardeau économique annuel de 20 milliards de dollars et font plus de victimes chez les jeunes que toutes les autres causes de mortalité réunies. La campagne Arrêtons la pendule de Parachute vise à attirer l’attention sur les faits entourant les blessures évitables. Elle affiche le mot-clic #PracticeSafeText que les adolescents peuvent envoyer par gazouillis afin d’aider à changer, pour le mieux, les habitudes de conduite des Canadiens. Parachute a également élaboré des documents et des vidéos sur la distraction au volant, offerts sur le site parachutecanada.org.

Parachute est un organisme national à but non lucratif dont la mission est de prévenir les blessures et de sauver des vies. L’organisme, qui a vu officiellement le jour en juillet 2012 pour devenir un chef de file en prévention des blessures, regroupe les anciens organismes Communautés sécuritaires Canada, SécuriJeunes Canada, SAUVE-QUI-PENSE et Pensez d’Abord Canada. Ses  solutions en matière de prévention des blessures et ses initiatives relatives à la mobilisation du savoir, aux politiques publiques et à la sensibilisation sociale visent à protéger les Canadiens. Sa vision : un pays exempt de blessures, et des Canadiens qui profitent au maximum d’une longue vie, bien remplie. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez notre site, à l’adresse parachutecanada.org, suivez-nous sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook.

- 30 -

Pour obtenir des renseignements :

George James
Parachute
647 776-5125 (w)
416 402-3783 (c)
gjames@parachutecanada.org                     

Le programme PLAY s’attaque au problème des blessures évitables chez les jeunes Autochtones

Parachute s’associe à l’organisme Right To Play et au ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario.  

TORONTO, 19 février 2014 - Parachute, Right To Play et le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario ont annoncé aujourd’hui le lancement d’un programme pluriannuel visant à répondre au taux élevé de blessures évitables constaté chez les jeunes Autochtones en Ontario. Établi selon l’expertise de Parachute par Right To Play, le programme PLAY (Promotion de l'acquisition de compétences essentielles chez les jeunes Autochtones) sera amélioré afin d’inclure une formation sur les compétences en prévention des blessures offerte aux personnes chargées de la mise en application du programme. Right To Play s’est associé avec plus de 50 communautés des Premières Nations et organisations autochtones en milieu urbain, en Ontario et au Manitoba pour offrir le programme PLAY à 3 300 enfants et jeunes. Le programme, axé sur les jeunes, comprend des ateliers sur le leadership, des activités sportives et récréatives, des occasions de bénévolat, des évènements communautaires intergénérationnels, des cliniques de sport et des initiatives dirigées par des jeunes.

Grâce au financement du ministère, Parachute pourra cibler les pratiques exemplaires et concevoir des programmes de prévention des blessures dont pourront profiter directement les communautés des Premières Nations, par l’entremise de PLAY. Parachute procèdera également à des évaluations visant à mesurer le succès de l’initiative et à utiliser les données recueillies pour la conception des futurs programmes destinés aux jeunes des Premières Nations.

« On constate, chez les jeunes Autochtones, des taux très élevés de blessures évitables et Parachute s’est engagé à collaborer avec d’autres organismes afin de changer cet état de fait », a déclaré Louise Logan, présidente et directrice générale de Parachute. « Nous sommes heureux de nous associer avec Right To Play et le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario dans le cadre de cette importante initiative. ».

« Right To Play est fier et enthousiaste de s’associer avec Parachute, chef de file en prévention des blessures. Ce nouveau partenariat permettra de consolider l’accès aux connaissances et aux compétences nécessaires pour réduire les blessures évitables touchant les enfants, les jeunes et les communautés autochtones. Notre objectif commun est d’améliorer le niveau de santé et de bien-être des enfants et des jeunes autochtones, a indiqué Julia Porter, directrice  adjointe, Initiatives et Éducation autochtones chez Right To Play.

« Nous nous réjouissons de nous associer avec Parachute et Right to Play pour contribuer ensemble à réduire les taux de blessures évitables parmi les jeunes des Premières Nations en Ontario. Cette initiative dotera les communautés d’outils pour sensibiliser la population au problème des blessures et aider les jeunes à jouer de façon plus sécuritaire », a déclaré l’honorable Deb Matthews, ministre de la Santé et des Soins de longue durée.

À propos de Parachute

Parachute est un organisme national à but non lucratif qui a pour mission de prévenir les blessures et de sauver des vies. L’organisme, qui a vu officiellement le jour en juillet 2012 pour devenir un chef de file en prévention des blessures, regroupe les anciennes organisations Communautés sécuritaires Canada, SécuriJeunes Canada, SAUVE-QUI-PENSE et Pensez d’Abord Canada. Les solutions en matière de prévention des blessures et les initiatives de Parachute relatives à la mobilisation du savoir, aux politiques publiques et à la sensibilisation sociale visent à aider les Canadiens à réduire leurs risques de blessures tout en concrétisant la vision de l’organisme de faire du Canada un pays exempt de blessures au sein duquel les Canadiens profitent au maximum d’une longue vie bien remplie. Suivez-nous sur Twitter, ou rejoignez—nous sur Facebook.

À propos de Right To Play

Right To Play est un organisme mondial qui se sert du pouvoir de transformation du jeu pour éduquer les enfants et renforcer leur capacité à faire face à l'adversité. Par l’entremise du sport et du jeu, Right To Play aide un million d’enfants par semaine dans plus de 20 pays à acquérir des compétences de vie essentielles et à s’assurer un avenir meilleur, tout en favorisant des changements sociaux durables. Fondé en 2000 par le quadruple médaillé d’or olympique et entrepreneur social Johann Olav Koss, Right To Play a son siège social à Toronto. Nos programmes sont dispensés par plus de 600 employés internationaux et plus de 13 500 entraîneurs bénévoles.   Au Canada, la programmation comprend l’amélioration de l’éducation dans les écoles prioritaires et le programme de Promotion de l'acquisition de compétences essentielles chez les jeunes Autochtones (PLAY). Pour en savoir davantage, visitez le site www.righttoplay.ca et suivez-nous @RightToPlayCAN, sur Twitter et Facebook.

 

- 30    -

Personne-ressource pour les médias

Karen Fricker, Parachute
647-776-5117
kfricker@parachutecanada.org

Ashton Lawrence, Right To Play Canada
416-203-0190, poste 333
alawrence@righttoplay.com

Chevrolet lance son nouveau programme Sûr et rassurant d’ateliers sur l’installation de sièges

  • La sécurité des enfants commence par le savoir-faire
  • Ateliers gratuits d'installation de sièges pour enfant chez les concessionnaires Chevrolet de Toronto, de Vancouver et de Montréal

Toronto, Ontario (le 17 février 2014) Les enfants sont notre bien le plus précieux, mais lorsque les parents ne connaissent pas les mesures de sécurité propres aux sièges pour enfant, ils mettent la vie de ces derniers à risque sur les routes. C'est la raison pour laquelle Chevrolet lance son programme national Sûr et rassurant d'ateliers sur l'installation de sièges pour enfant afin d'offrir gratuitement aux familles des conseils avisés sur l'installation d'un siège d'enfant à bord de leur véhicule, quel qu'en soit le modèle ou la marque.

Les familles et les personnes soignantes peuvent s'inscrire aux ateliers gratuits à l'adresse www.safeandsure.ca. Les séances commenceront dans les établissements concessionnaires Chevrolet de Vancouver et de Toronto en avril 2014. Les concessionnaires de Montréal offriront des ateliers à la fin du printemps de 2014. Peu importe le véhicule qu'ils conduisent ou le type de siège pour enfant qu'ils ont en leur possession, les parents et les personnes soignantes peuvent s'inscrire en ligne dès aujourd'hui pour une consultation gratuite auprès d'un expert.

« La sécurité a toujours été une priorité pour Chevrolet », affirme Natalie Nankil, directrice des relations publiques de Chevrolet. « Bien consciente que la sécurité des sièges pour enfant est devenue un réel problème, et que les parents sont en quête de savoir-faire et de soutien, Chevrolet a décidé d'aider tous les conducteurs au moyen de son nouveau programme Sûr et rassurant. »

Les ateliers de Chevrolet sur l'installation de sièges pour enfant ont d'abord été mis au point à Toronto au cours de 2012 et de 2013. La réaction des parents, grands-parents, futurs parents et personnes soignantes a été à ce point positive que Chevrolet travaille désormais en collaboration avec Parachute afin d'offrir le programme dans trois grandes villes.

« Parachute est plus qu'heureuse de collaborer avec Chevrolet dans le but de donner aux familles les outils dont elles ont besoin pour voyager en toute sécurité, » a déclaré Louise Logan, présidente et chef de la direction de Parachute. « Des recherches montrent qu'un siège d'occasion correctement installé évitera à votre enfant d'être blessé et pourrait lui sauver la vie. Nous vous encourageons à vous inscrire à un atelier Sûr et rassurant de Chevrolet sur l'installation d'un siège pour enfant afin d'acquérir vous-même cette compétence qui peut sauver des vies. »

Le saviez-vous?

  • Les collisions sont la principale cause de décès par traumatismes évitables des enfants canadiens âgés de un à neuf ans (Agence de santé publique du Canada).
  • Une bonne utilisation d'un siège pour enfant ou d'un dispositif de retenue pour enfant réduit les risques de blessures mortelles de 71 % et le risque de blessures graves de 67 % (Société canadienne de pédiatrie).
  • Le taux de mauvaise utilisation varie de 44 % à 81 % pour ce qui est des sièges pour enfant, et de 30 % à 50 % en ce qui a trait aux sièges d'appoint (Société canadienne de pédiatrie).
  • Les sièges pour enfant sont assortis d'une date de péremption. Si cette date n'est pas inscrite sur l'étiquette ou le siège lui-même, vous pouvez entrer directement en communication avec le constructeur pour obtenir la date de péremption du modèle que vous possédez. N'utilisez pas un siège qui a été endommagé dans une collision ou dont vous ne connaissez pas l'historique. Même s'il n'y a aucun dommage apparent, une collision peut tout de même compromettre l'intégrité du siège pour enfant.
  •  Il ne faut pas se presser de sortir les enfants de leur siège d'appoint. Celui-ci permet en effet de placer la ceinture de sécurité pour adulte sur les os les plus robustes de l'enfant. Les enfants ne devraient pas prendre place directement sur un siège d'auto tant qu'ils n'ont pas atteint la taille de 145 centimètres (4 pieds 9 pouces). Vérifiez les lois en vigueur et les restrictions de votre province sur les sièges d'appoint.

Les parents ne sont pas seuls lorsqu'il s'agit de sécurité en voiture. Pour vous inscrire à un atelier sur l'installation d'un siège pour enfant de Chevrolet, consultez le site  www.safeandsure.ca.

Rendez-vous au canal Chevrolet Canada de YouTube pour visionner la vidéo du programme.

À propos de Chevrolet Canada

Fondée en 1911 à Détroit, Chevrolet est l’une des marques automobiles les plus importantes au monde, faisant affaire dans plus de 140 pays et vendant plus de 4,5 millions de voitures et de camions par année. Chevrolet propose à ses clients des véhicules peu énergivores, performants, d'un design expressif et de grande qualité. Vous trouverez plus de précisions sur les modèles Chevrolet à l’adresse  www.chevrolet.ca, sur Facebook à  http://www.facebook.com/chevroletcanada ou en suivant @ChevroletCanada sur Twitter.

À propos de Parachute

Parachute est un organisme caritatif national qui se consacre à prévenir les blessures et à sauver des vies. Parachute a été fondée officiellement en juillet 2012 et réunit les anciennes organisations Communities Canada, Safe Kids Canada, SMARTRISK et ThinkFirst Canada derrière un unique chef de file consacré à la prévention des accidents. Les solutions de prévention des accidents que met de l'avant Parachute, sa mobilisation des connaissances et ses efforts de sensibilisation auprès des communautés ont pour objet d'aider les Canadiens à réduire les risques de blessures et d'assurer la vision de l'organisme d'un Canada sans blessures où les Canadiens peuvent profiter au maximum d'une longue vie. Pour obtenir de plus amples renseignements, rendez-vous à www.parachutecanada.org.

La Fondation McConnell soutient Parachute

Parachute a le plaisir d’annoncer que l’organisme a été choisi par la Fondation de la famille J.W. McConnell qui lui accordera une généreuse subvention par l’entremise du Fonds d’innovation sociale. Le Fonds a été mis sur pied pour souligner le soixante-quinzième anniversaire de la Fondation et son mandat d’améliorer la vie des Canadiens, de contribuer à bâtir une société plus résiliente en soutenant  les idées et les approches novatrices, les stratégies et la collaboration visant à changer la donne ainsi que l’innovation continue.

Dans la catégorie Consolidation au stade initial, Parachute a été choisi à titre d’organisme dont l’innovation au stade initial est reconnue ou prometteuse, ce qui correspond à l’approche de Parachute. Lors d’une démarche unique, quatre organisations caritatives de longue date œuvrant dans le secteur de la prévention des blessures (SMARTRISK, Pensez D'Abord, SécuriJeunes Canada et Communautés Sécuritaires Canada) ont fusionné pour former Parachute, une entité unique dont la vision est un Canada exempt de blessures.  

« Je suis extrêmement heureuse d’avoir obtenu le soutien de la  Fondation de la famille J.W. McConnell, non seulement car cet appui reconnaît la valeur de l’investissement dans le domaine de la prévention des blessures mais également parce qu’il est synonyme d’une confiance dans l’évolution de l’organisme vers une nouvelle approche », a indiqué Louise Logan, présidente et directrice générale de Parachute. Les blessures évitables constituent la première cause de mortalité des enfants au Canada et représentent un fardeau annuel de 20 milliards de dollars pour l’économie canadienne. Parachute offre une nouvelle réflexion qui permettra de prévenir les blessures et d'épargner des vies, au Canada. Cette subvention nous aidera à forger de nouveaux liens et à nous appuyer sur la technologie pour communiquer des idées qui sauveront des vies. Nous l’utiliserons pour renforcer notre réseau national et faire de la prévention des blessures une priorité pour l’ensemble des Canadiens.

Conforme au plan stratégique de Parachute, la subvention soutiendra la création d’un cadre national visant la mobilisation communautaire et l’engagement des intervenants, notamment par le recensement et la localisation des intervenants, la mise sur pied de relations entre les diverses communautés, l’offre de solutions en matière de prévention des blessures et l’évaluation des résultats s’y rattachant. La subvention est en vigueur jusqu’au mois de janvier 2016.

-30-

Le pilote de voitures NASCAR Denny Hamlin, FedEx Express encouragent les conducteurs à ralentir

Vidéo : Denny Hamlin invite les Canadiens à faire la Promesse de la voiture pilote

Visitez la page Facebook de FedEx Express Canada pour une chance de gagner un des 10 lots de prix Denny Hamlin

MISSISSAUGA, ON, le 4 décembre 2013 – Saviez-vous que chaque année, au Canada, environ 300 piétons sont tués sur les routes et que 18 000 sont blessés? C’est pourquoi le pilote de NASCAR Denny Hamlin, Parachute et FedEx Express Canada demandent aux Canadiens de faire la Promesse de la voiture pilote et de conduire de façon prudente et responsable.

« La vitesse fait gagner bien des courses – mais elle peut avoir des conséquences dramatiques dans les rues de nos communautés », a déclaré le pilote de courses NASCAR Denny Hamlin. « Vous pouvez faire une différence. Faites la Promesse de la voiture pilote qui vous engage à demeurer prudent et responsable, et à rendre les routes plus sûres pour tous les Canadiens. »

La présence de voitures pilotes nombreuses peut ralentir la circulation de tout un quartier. L’effet augmente avec le nombre de participants. En faisant cette promesse, vous acceptez de devenir un conducteur de voiture pilote et de conduire de façon courtoise et sécuritaire. Vous vous engagez à :

  • Reconnaître que votre utilisation de la voiture influe sur la qualité de vie dans les rues des autres résidents, et réciproquement.
  • Respecter la limite de vitesse affichée sur toutes les routes, arrêter pour laisser les piétons traverser et être courtois envers les cyclistes et les autres usagers de la route.
  • Réduire votre utilisation de la voiture en utilisant le transport actif (marche, vélo, etc.), le transport en commun et le covoiturage.
  • Afficher des autocollants de voiture pilote à l’arrière de votre véhicule et encourager les autres à faire la promesse.

Il importe que les voitures pilotes soient facilement identifiables afin que les automobilistes qui suivent sachent pourquoi la personne conduit en respectant la limite de vitesse. C’est pourquoi les conducteurs affichent un autocollant de voiture pilote dans la lunette arrière ou sur le pare-chocs de leur véhicule. Pour plus d’informations sur le programme de voiture pilote et pour commander votre autocollant transparent et votre autocollant de pare-chocs GRATUITS, visitez http://www.parachutecanada.org/programmes/theme/C200.

« L’excès de vitesse est malheureusement répandu au Canada », a déclaré Pamela Fuselli, vice-présidente aux relations publiques de Parachute. « Même si l’on estime qu’environ 20 % des collisions sont causées par la vitesse excessive, une enquête de la Traffic Injury Research Foundation a révélé qu’environ 2,7 millions de Canadiens admettent conduire souvent bien au delà de la limite de vitesse. C’est pourquoi nous demandons aux conducteurs de faire le serment de la voiture pilote et de ralentir. Ils pourraient sauver ainsi la vie d’un enfant ou le préserver d’une blessure qui le handicaperait pour le restant de ses jours. »

« En tant que leader mondial du transport express, FedEx Express accorde la priorité absolue à la sécurité tant au travail que dans les communautés où elle mène ses activités », a déclaré Lisa Lisson, présidente de FedEx Express Canada. « Nos chauffeurs connaissent l’importance de respecter la limite de vitesse, en particulier à l’approche des traverses d’écoliers et de piétons. »

CONCOURS

Les gens sont invités à faire la Promesse du participant au programme de voiture pilote et participer à la discussion sur la façon dont ils s’engagent à conduire en toute sécurité dans leur communauté. Ceux qui cliqueront « J’aime » sur la page FaceBook de FedEx Express Canada et qui feront la Promesse du participant au programme de voiture pilote seront inscrits à un tirage au sort pour gagner l’un des 10 prix FedEx constitués d’une photo dédicacée de Denny Hamlin, d’une casquette d’arbitre de course FedEx et d’un modèle réduit de voiture FedEx.

Le règlement du concours est publié sous l’onglet du Concours de la voiture pilote à www.facebook.com/FedExCanada ou directement à http://on.fb.me/1bf4mJ1.

Denny HamlinMD et №11MD sous licence autorisée par Joe Gibbs Racing, Huntersville, Caroline du Nord.

Marques de commerce utilisées avec l’autorisation de Toyota.

Parachute

Parachute est un organisme national à but non lucratif voué à la prévention des blessures et à sauver des vies. Il a été créé en juillet 2012 à la suite de la fusion de quatre organismes de prévention des blessures : Communautés sécuritaires Canada, SécuriJeunes Canada, SAUVE-QUI-PENSE et Pensez d’abord Canada. Les solutions de prévention des blessures, de mobilisation des connaissances, de politiques publiques, et les efforts de sensibilisation sociale de Parachute sont conçus pour aider les Canadiens à réduire leurs risques de blessures tout en réalisant la vision d’un Canada sans blessure où les Canadiens jouissent d’une longue vie vécue pleinement. Pour en savoir plus, visitez www.parachutecanada.org.

FedEx Express Canada

Federal Express Canada ltée est une entreprise de logistique et de transport offrant le transport intérieur et international et des solutions de commerce électronique. L’entreprise utilise des systèmes perfectionnés de suivi des envois, des services de dédouanement automatisés et son propre réseau aérien et routier pour servir les marchés canadiens et mondiaux. FedEx Express Canada emploie environ 6 000 personnes dans plus de 70 installations d’un océan à l’autre. Pour plus d’informations, visitez le site news.van.fedex.com/intl/ca .

FedEx Corp.

FedEx Corp. (NYSE : FDX) fournit aux clients et aux entreprises du monde entier une vaste gamme de services de transport, de cybercommerce et de bureautique. Avec des revenus annuels de 45 milliards de dollars, l’entreprise propose des applications commerciales intégrées par le biais des sociétés d’exploitation unies devant les concurrents et gérées de manière collaborative, sous la prestigieuse enseigne FedEx. Constamment classée parmi les employeurs les plus admirés et respectés du monde, FedEx inspire ses plus de 300 000 employés à rester « absolument, positivement » axés sur la sécurité, les plus hautes normes éthiques et professionnelles et les besoins de leurs clients et de leurs communautés. Pour plus d’informations, visitez le site news.fedex.com.

Vidéo avec légende : « Vidéo : Denny Hamlin invite les Canadiens à faire la Promesse du participant au projet de voiture pilote. » Vidéo disponible à : http://www.youtube.com/watch?v=b0PPW0SYm7U.

Pour en savoir plus :

James Anderson
Affaires publiques et relations avec les médias
FedEx Express Canada,
905-212-5372
jcanderson@fedex.com

Kathy Blair
Coordonnatrice, Relations avec les médias et communications
Parachute
Tél : 647-776-5125
Courriel : kblair@parachutecanada.org

La ministre des Transports assiste au symposium sur les jeunes et la sécurité routière

Appel des étudiants pour la mise sur pied d'une semaine nationale consacrée à la sécurité des conducteurs adolescents

OTTAWA, le 23 oct. 2013 /CNW/ - Lors d'un symposium national sur les jeunes et la sécurité routière, la ministre des Transports Lisa Raitt a félicité les participants pour avoir fait preuve de leadership et contribué à la sécurité des routes de leurs communautés. De jeunes ambassadeurs faisant partie du projet Virage de Parachute portant sur la sécurité des conducteurs adolescents se sont réunis avec des jeunes de la région d'Ottawa pour trouver des solutions au problème des accidents de la route qui représentent la cause principale de décès des adolescents et pour mettre sur pied une semaine nationale consacrée à la sécurité des conducteurs adolescents, la troisième semaine du mois d'octobre.

" Le gouvernement du Canada s'est engagé à assurer la sûreté et la sécurité de notre système de transport et je suis très heureuse d'être ici aujourd'hui pour soutenir cette initiative essentielle ", a précisé la ministre. " Nous devrons faire notre part pour améliorer la sécurité routière si nous voulons que les routes canadiennes soient parmi les plus sûres au monde. ".

" Nous sommes très honorés aujourd'hui de la présence de la ministre des Transports Lisa Raitt, qui reconnait les efforts consentis par les jeunes Canadiens pour sauver leur vie et celle de leurs amis ", a déclaré Louise Logan, présidente et directrice générale de Parachute. " Je félicite nos jeunes leaders qui reconnaissent ce problème crucial et prennent des mesures pour y apporter des solutions. ".

Les jeunes se sont réunis pour en apprendre plus sur la sécurité routière et élaborer des stratégies dont ils feront profiter les membres de leurs communautés. C'est dans ce contexte que les étudiants, en collaboration avec Parachute et State Farm®, exhortent les Canadiens à reconnaitre chaque année, durant la troisième semaine d'octobre, une semaine nationale consacrée à la sécurité des conducteurs adolescents, afin d'attirer l'attention sur ce problème de taille. Un groupe diversifié de personnes, notamment des membres de la police, des unités de services de santé et de l'industrie ont soutenu cette invitation à passer à l'action.

Un nouveau rapport de la Fondation de recherches sur les blessures de la route au Canada indique que si le nombre de conducteurs adolescents tués dans des accidents de la route diminue au fil des années, le problème est loin d'être résolu. Le rapport indique qu'en 2010, les conducteurs âgés de 16 à 19 avaient, dans une proportion de 30 %, plus de risques d'être tués dans des accidents de la route que les conducteurs de 20 ans et plus. Les hommes représentent presque les trois quart de tous les décès enregistrés chez les jeunes conducteurs.

À propos du projet Virage

Le projet Virage est un programme relevant de Parachute, mis sur pied en vue de sensibiliser aux problèmes liés à la sécurité des conducteurs adolescents au Canada. Il donne aux jeunes des outils pour cerner les principaux problèmes relatifs à la circulation dans leurs communautés (sécurité des piétons dans les zones urbaines et consommation d'alcool au volant dans les collectivités rurales) et s'y attaquer.

À propos de Parachute

Parachute est un organisme national à but non lucratif qui a pour mission de prévenir les blessures et de sauver des vies. L'organisme, qui a vu officiellement le jour en juillet 2012 pour devenir un chef de file en prévention des blessures, regroupe les anciens organismes Communautés sécuritaires Canada, SécuriJeunes Canada, SAUVE-QUI-PENSE et Pensez d'Abord Canada. Les solutions en matière de prévention des blessures et les initiatives de Parachute relatives à la mobilisation du savoir, aux politiques publiques et à la sensibilisation sociale visent à aider les Canadiens à réduire leurs risques de blessures tout en profitant au maximum d'une longue vie bien remplie et à concrétiser la vision de l'organisme de faire du Canada un pays exempt de blessures. Suivez-nous sur Twitter, ou rejoignez-nous sur Facebook.

À propos de State Farm

State Farm est au service des Canadiens depuis 1938. Cette entreprise qui figure au classement de la liste du Fortune 100 est, avec plus de 80 millions de titulaires de police, la plus importante société d'assurances multirisques en Amérique du Nord. En plus d'offrir des taux d'assurance automobile à un coût abordable, State Farm compte plus de 500 agents au Canada et 1 700 employés qui offrent aux clients de l'Ontario, de l'Alberta et du Nouveau-Brunswick des assurances et des services financiers, y compris des fonds communs de placement, des assurances-vie, des prêts automobiles, des assurances contre les maladies graves, et des polices d'invalidité, d'habitation et automobile. Pour obtenir des précisions, visitez le site www.statefarm.ca, rejoignez-nous sur Facebook, suivez-nous sur Twitter, ou sur YouTube.

L'honorable Lisa Raitt, ministre des Transports (à droite), en compagnie de la présidente-directrice générale de Parachute, Louise Logan (à gauche), et de jeunes ambassadeurs de Parachute, à l'occasion d'un symposium de la jeunesse sur la sécurité des conducteurs adolescents à Ottawa. Parachute exhorte les Canadiens à faire de la troisième semaine d'octobre une Semaine nationale consacrée à la sécurité des conducteurs adolescents. Photo: Lois Siegel (Groupe CNW/Parachute). 

Lien URL de l'image : (photos.newswire.ca») 

Personne-ressource pour les médias Kathy Blair, Parachute 647-776-5125, kblair@parachutecanada.org 

Conduisez comme si c’était l’Halloween en tout temps

Parachute et FedEx Express Canada exhortent les conducteurs à être attentifs aux jeunes piétons chaque jour de l’année

(TORONTO) 24 octobre 2013 — redoubler de prudence à l’Halloween est une excellente idée. Mais pourquoi ne pas en faire une habitude de tous les jours? Chaque année au Canada, près de 2 400 enfants sont blessés dans des incidents impliquant des piétons. Nous pouvons réduire ce nombre en conduisant prudemment dans les secteurs résidentiels, en évitant les distractions et en maintenant une vitesse à la limite affichée ou en dessous de celle-ci, non seulement lorsque les enfants font l’Halloween, mais tous les jours de l’année.

FedEx et Parachute, organisme national à but non lucratif dont la mission est de réduire les blessures et de sauver des vies, ont quelques conseils destinés aux conducteurs et aux parents pour s’assurer que les enfants puissent marcher en toute sécurité dans leur quartier, tout au long de l’année.

« L’Halloween offre une occasion fantastique aux parents de discuter avec leurs enfants des habitudes sécuritaires pour les piétons. Cette fête permet également de démontrer des comportements sécuritaires à la fois comme piéton et comme conducteur », indique Pamela Fuselli, vice-présidente de Parachute. « Mettez en pratique les règles de sécurité avec les enfants et montrez en tout temps le bon exemple; faites en sorte que ce sujet fasse partie de la conversation. Les recherches démontrent que cela a réellement une incidence! ».

« Étant la principale entreprise mondiale de transport express, FedEx Express place la sécurité au premier rang, tant dans les lieux de travail qu’au sein des collectivités qu’elle dessert. Nos conducteurs comprennent l’importance d’être particulièrement vigilants aux alentours des écoles et des passages pour piétons, car ce sont les arrêts les plus importants qu’ils font tous les jours », indique Lisa Lisson, présidente de FedEx Express Canada.

Pour aider les parents et les enfants à se préparer pour l’Halloween, Parachute recommande ce qui suit :

  • Les enfants âgés de moins de neuf ans sont dépourvus des habiletés développementales requises pour traverser la rue seuls; ils doivent être accompagnés par un adulte ou par des enfants plus âgés capables d’en assumer la responsabilité.
  • Apprenez à votre enfant à s’arrêter au bord du trottoir, à regarder à gauche, à droite et encore à gauche, et à écouter la circulation.
  • Choisissez des déguisements aux couleurs vives afin d’augmenter la visibilité de votre enfant et optez pour de la peinture faciale plutôt qu’un masque.
  • Traversez en tout temps aux passages pour piétons, aux coins des rues ou aux intersections; il est dangereux de traverser entre deux véhicules stationnés ou entre d’autres obstacles.
  • Restez sur le trottoir lorsque vous vous déplacez de maison en maison et s’il n’y a pas de trottoir, marchez sur le côté de la route et face à la circulation afin que les conducteurs puissent vous voir.

Pour aider les conducteurs à se préparer pour l’Halloween, Parachute  recommande ce qui suit :

  • Conduisez lentement dans les zones résidentielles où il est plus probable que des enfants passent aux portes à l’Halloween.
  • Surveillez la présence d’enfants; beaucoup d’entre eux seront vêtus de costumes qui limitent leur vision.
  • Réduisez les distractions, comme les téléphones cellulaires ou la musique forte, et restez vigilants.
  • Réduisez votre vitesse aux  grandes heures d’affluence, lorsque les enfants passent aux portes.

Pour augmenter la sécurité routière dans votre communauté, vous pouvez également devenir une communauté de voitures pilotes, initiative faisant partie du programme de Parachute Marche en sécurité. Les membres doivent accepter de devenir des conducteurs de voitures pilotes et afficher sur leur véhicule l’emblème Voiture pilote. Lorsqu'ils conduisent, les résidents consentent à faire preuve de prudence et à respecter la limite de vitesse applicable. Les voitures se transforment donc en « dos d'âne mobiles » qui ralentissent la circulation, particulièrement dans les zones scolaires et dans les secteurs où il y a beaucoup de piétons.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de la sécurité à l’Halloween, du programme Marche en sécurité et pour savoir comment devenir une communauté de voitures pilotes, visitez http://www.parachutecanada.org/accueil.

Parachute bénéficie du financement généreux de FedEx Express Canada qui lui permet d’offrir à longueur d’année le programme de sécurité des piétons  Marche en sécurité et de proposer de la formation, des ressources et du soutien aux parents et aux groupes communautaires afin d’accroître la sécurité dans les rues. 

Le discours du Trône marque une nouvelle étape pour la prévention des blessures au Canada

TORONTO, 16 octobre 2013 – Le discours du Trône prononcé aujourd’hui marque une nouvelle étape pour la prévention des blessures au Canada, indique Parachute. 

Dans le cadre de son engagement à préserver et à protéger les familles canadiennes, le gouvernement dit qu'il va « collaborer avec les organismes de prévention des blessures, en vue de réduire le taux de blessures au Canada. ».

« Parachute félicite le gouvernement du Canada qui reconnait l'importance de la prévention des blessures pour les familles canadiennes et l’organisme se réjouit de collaborer avec le gouvernement et d'autres parties prenantes pour mettre en œuvre ces initiatives », a déclaré Louise Logan, présidente et chef de la direction de Parachute.

Au Canada, les blessures évitables sont la cause principale de mortalité des canadiens âgés de 44 ans et moins et le discours du Trône d’aujourd’hui sur le sujet a l’avantage d’attirer l’attention nécessaire sur cet important problème de santé.

Les blessures évitables imposent non seulement un tribut émotif sur de nombreuses personnes et familles mais coûtent également à l’économie canadienne 20 milliards de dollars par an. Grâce à l’investissement consacré à la prévention des blessures, Parachute pourra trouver des solutions qui sauveront des vies et produiront des résultats positifs,  sur le plan humain, social et économique. 

La plupart des « accidents » sont prévisibles et évitables et ne sont donc pas du tout des accidents. Des investissements relativement modestes dans le domaine de la prévention des blessures peuvent réduire de façon significative l’impact sur la société. 

Parachute a été mis sur pied en vue de faire figurer les blessures évitables à l’avant plan des préoccupations sociales des Canadiens. 

Parachute est un organisme national à but non lucratif dont la mission est de prévenir les blessures et de sauver des vies. L’organisme, qui a vu officiellement le jour en juillet 2012 pour devenir un chef de file en prévention des blessures, regroupe les anciens organismes Communautés sécuritaires Canada, SécuriJeunes Canada, SAUVE-QUI-PENSE et Pensez d’Abord Canada. Les solutions en matière de prévention des blessures et les initiatives de Parachute relatives à la mobilisation du savoir, aux politiques publiques et à la sensibilisation sociale visent à aider les Canadiens à réduire leurs risques de blessures tout en profitant au maximum d’une longue vie bien remplie et à concrétiser la vision de l’organisme de faire du Canada un pays exempt de blessures. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site . Rejoignez-nous sur Twitter ou sur Facebook.

Pour le soutien aux médias, communiquez avec :

Karen Fricker, Parachute 647-776-5117, 416-618-3142, kfricker@parachutecanada.org.

Kathy Blair, 647-776-5125, kblair@parachutecanada.org.

Les Canadiens invités à agir pour prévenir le suicide et à en parler ouvertement

Ottawa, Ontario | Mardi, le 10 septembre 2013 |

À l’occasion de la Journée mondiale de la prévention du suicide, la Commission de la santé mentale du Canada, l’Association canadienne pour la prévention du suicide et l’organisme national qui représente les Inuits, Tapiriit Kanatami, invitent les Canadiens à joindre un mouvement mondial pour célébrer la vie et sauver des vies.

La Journée mondiale de la prévention du suicide est l’occasion de sensibiliser la population au sujet d’un problème qui a fait plus de 3 500 victimes au Canada l’an dernier.

« Les milliers de personnes qui se sont donné la mort cette année laissent dans le deuil des proches, des amis et des collègues dévastés », déclare Louise Bradley, directrice générale de la Commission de la santé mentale du Canada. « Or, les suicides peuvent la plupart du temps être prévenus. »

On estime que plus de 90 p. 100 des Canadiens qui se suicident ont une maladie mentale diagnosticable. Comme elle reconnaît le lien entre la maladie mentale et la prévention du suicide, la Commission s’associe à l’Association pour la prévention du suicide et Tapiriit Kanatami pour faire la promotion de la sensibilisation et de la nécessité d’agir dans le cadre de cet événement important.

« Nous sommes tous responsables d’agir pour la prévention du suicide », explique Dammy Damstrom-Albach, présidente de l’Association. « Chaque Canadien devrait être en mesure de reconnaître les signes annonciateurs et savoir comment réagir. »

« L’espoir, la résilience et l’entretien des liens sont les trois ingrédients cruciaux qui aident les personnes troublées ou traversant un épisode de désespoir à garder la tête hors de l’eau », ajoute-t-elle.

Ces organismes, tout comme le regroupement des femmes Pauktuutit Inuit du Canada, le programme de formation Sivuniksavut du Nunavut, le centre Inuit Children’s d’Ottawa et le centre d’amitié Tungasuvvingat Inuit d’Ottawa, invitent les individus, els familles, les milieux de travail, les communautés, les administrations publiques et autres intervenants à parler du suicide et à s’engager à agir afin de le prévenir.

« Le taux de suicide chez les Inuits est onze fois plus élevé qu’ailleurs au pays et la plupart des décès, tragiques mais évitables, surviennent chez des hommes et des femmes de moins de trente ans », explique Terry Audla, chef de la nation inuite et président de Tapiriit Kanatami. « Ce phénomène, qui cause un tort indescriptible, ne concerne pas que les Inuits et les Autochtones. Il touche en fait tous les Canadiens. Nous devons nous unir et mener un effort concerté pour briser le silence qui entoure le suicide et la maladie mentale. »

Luise Bradley, Dammy Damstrom-Albach et Terry Audla figurent parmi les conférenciers invités à l’occasion d’un événement de sensibilisation qui a lieu aujourd’hui sur la Colline du Parlement d’Ottawa. Ils encouragent les Canadiens à apprendre à reconnaître les signes annonciateurs de suicide, à demander de l’aide, à télécharger des affiches de l’Association, à organiser des activités dans leur localité et à allumer une bougie à 20 heures pour honorer la mémoire de ceux qui se sont enlevé la vie.

« Surtout, nous voulons qu’ils parlent du suicide et qu’ils continent à en parler », ajoute Louise Bradley.

Les familles, les communautés et les milieux de travail jouent un rôle important dans le développement des aptitudes à composer avec le stress et les défis inévitables de la vie. La Journée mondiale de la prévention du suicide a pour thème la stigmatisation à titre d’obstacle important à la prévention du suicide. Au Canada, l’accent est mis sur l’espoir et la résilience au travail et à la maison. L’événement a pour but de favoriser le dialogue et l’action dans les communautés et ainsi aider les personnes, les familles et les milieux de travail à vivre dans l’espoir et la résilience.

« À l’occasion de la Journée mondiale de la prévention du suicide, et chaque jour par la suite, il faut dire à l’ensemble de la population que l’on peut traiter les maladies mentales et prévenir le suicide. Il faut s’attaquer aux préjugés et reconnaître que les connaissances, le soutien et l’empathie sont essentiels au rétablissement et au bien-être », indique Dave Gallson, co-président de l’Alliance canadienne pour la santé mentale et la maladie mentale.

Témoignage au sujet de la Journée mondiale de la prévention du suicide

« À titre de spécialiste de la prévention des blessures, j’estime inacceptable et consternant que 3 500 personnes se soient enlevé la vie l’an dernier au Canada. Nous devons nous serrer les coudes et agir.  Les Canadiens doivent s’ouvrir les yeux. Chez Parachute, nous sommes heureux de joindre le mouvement mondial pour prévenir le suicide et aider les personnes vulnérables à vivre longtemps et pleinement. » – Louise Logan, directrice générale, Parachute

« Comme nous l’avons fait avec les maladies du cœur, le cancer et d’autres maladies, nous devons sensibiliser les Canadiens sur les facteurs de risque et les signes annonciateurs de suicide pour ainsi sauver plus de vies. » – Tana Nash, directrice, Ontario Association for Suicide Prevention. 

« De nombreuses études ont établi un lien entre la consommation abusive de substances intoxicantes et le suicide. Malheureusement, ces phénomènes sont plus élevés dans les communautés nordiques. Le Centre canadien de lutte contre les toxicomanies s’engage à maintenir ses liens de collaboration productifs avec la Commission de la santé mentale du Canada afin de réduire les préjudices associés à la consommation d’alcool, de substances légales ou illégales, tant chez les communautés des Premières nations, inuits et Métis que dans l’ensemble des régions du Canada. » – Michel Perron, chef de la direction, Centre canadien de lutte contre les toxicomanies.

« Le suicide est l’une des causes principales de décès chez les jeunes. Une grande proportion des victimes ont un trouble mental. Les rapports récents soulignent la difficulté qu’ont les étudiants à composer avec les préjugés et les facteurs de risque qui peuvent occasionner une maladie mentale ou mener au suicide. » - Jonathan Champagne, directeur national de l’Alliance canadienne des associations étudiantes.

« Nous avons la certitude qu’enrayer le suicide est possible, nécessaire et urgent. C’est un en enjeux de santé publique très important. Soyons plus exigeant envers nos gouvernements pour qu’ils renforcent les mesures efficaces, plus exigeant envers nos entreprises pour qu’elles se soucient encore plus du bien-être de leurs employés, plus exigeant envers nous-mêmes en nous engageant, en appuyant la cause ou en soutenant un proche », a affirmé Bruno Marchand, directeur général de l’AQPS.

Pour de plus amples renseignements sur les façons de prendre part à la Journée mondiale de la prévention du suicide, ou pour télécharger de nouveaux outils à l’intention des familles et des employeurs, rendez-vous au www.suicideprevention.ca (en anglais).

Remarque à l’intention des médias : Nous vous invitons à inclure les coordonnées d’un centre de crise local dans vos reportages et articles.

À PROPOS DE LA COMMISSION DE LA SANTÉ MENTALE DU CANADA

La Commission se veut un moteur du changement. Elle collabore avec des partenaires pour changer l’attitude de la population canadienne à l’égard des problèmes de santé mentale et pour améliorer les services et le soutien. Elle entend aider les personnes confrontées à un problème de santé mentale à mener une vie productive et enrichissante. La Commission de la santé mentale du Canada est financée par Santé Canada. Ensemble, nous accélérons le changement.

www.commissionsantementale.ca | strategie.commissionsantementale.ca

À PROPOS DE L’ORGANISME INUIT TAPIRIIT KANATAMI

Inuit Tapiriit Kanatami est un organisme caritatif dédié à la promotion de la culture et de l’identité inuite et à l’amélioration du bienêtre des 55 000 Inuits du Canada. Il travaille à l’échelon national pour influencer les politiques et programmes gouvernementaux et fait des pressions pour améliorer les services au Nunangat, patrie des Inuits au Canada composée de quatre régions : le Nunavut, le Nunavik (dans le Nord du Québec), le Nunatsiavut (dans le Nord du Labrador) et la région d’Inuvialuit dans les Territoires du Nord-Ouest.

www.itk.ca

Renseignements :

Kyle Marr, conseiller en communications
Commission de la santé mentale du Canada
Bureau : 403-385‐4050
Cellulaire : 587-226-8782
kmarr@commissionsantementale.ca

Patricia D’Souza, conseillère en communications
Inuit Tapiriit Kanatami
Bureau : 613-238-8181
Cellulaire : 613-292-4482
dsouza@itk.ca

 

Les vues exprimées aux présentes sont celles de la Commission de la santé mentale du Canada.

La production du présent document a été rendue possible grâce à la contribution financière de Santé Canada.

À la rentrée, conducteurs et parents doivent mettre l’accent sur la sécurité

(TORONTO) Le 22 août 2013 – La rentrée scolaire étant à nos portes, Parachute et FedEx Express Canada souhaitent rappeler à tous les usagers de la route que l’arrêt le plus important qu’ils auront à faire est aux passages pour écoliers.

FedEx et Parachute, organisme national à but non lucratif se consacrant à prévenir les blessures et à sauver des vies, invitent parents et conducteurs à veiller à ce que les enfants puissent marcher en toute sécurité dans les rues de nos quartiers pour se rendre à l’école et en revenir. Les conducteurs doivent donc ralentir dans les zones résidentielles, et les parents doivent enseigner à leurs enfants les consignes de sécurité pour piétons.

Les incidents survenant pendant les déplacements à pied constituent la principale cause de décès chez les enfants canadiens de moins de 14 ans. Chaque année, plus de 30 enfants sont tués et 2 400 sont grièvement blessés. La plupart des incidents se produisent entre 15 h et 18 h, alors que les conducteurs retournent chez eux après leur journée de travail et que les enfants rentrent chez eux à pied après l’école ou leurs activités parascolaires.

« Maintenant que les enfants sont de retour dans les rues en grand nombre, nous avons tous un rôle à jouer pour assurer leur sécurité lors de leurs déplacements à pied au sein de la communauté », a affirmé Lisa Lisson, présidente de FedEx Express Canada. « En tant que chef de file mondial du transport express, FedEx Express accorde la priorité à la sécurité, tant au travail que dans les collectivités où nous exerçons nos activités. Nos conducteurs connaissent l’importance d’être hypervigilants à proximité des passages pour écoliers et pour piétons, car il s’agit des arrêts les plus importants qu’ils font chaque jour. »

Le programme Marche en sécurité de Parachute et de FedEx recommande d’observer les consignes de sécurité suivantes lors de la rentrée :

  • Apprenez à votre enfant à regarder et à écouter chaque fois qu’il ou elle traverse la rue.
  • Les enfants de moins de neuf ans sont dépourvus des habiletés développementales requises pour traverser la rue seuls et doivent être accompagnés d’un adulte ou d’enfants plus âgés capables d’en assumer la responsabilité.
  • Traversez au coin. Montrez l’exemple en marchant avec vos enfants jusqu’à l’école et en observant les consignes de sécurité pour piétons.
  • Les conducteurs doivent ralentir. Plus la vitesse d’un véhicule est élevée, plus le risque de blessure, voire de mort, est élevé pour les jeunes piétons. Selon les estimations, si vous heurtez un enfant à 65 km/h, il y a 80 % de chances qu’il en meurt. Si vous heurtez un enfant à 30 km/h, il y a 95 % de chances qu’il survive.
  • Écartez les distractions. Les téléphones cellulaires et autres appareils électroniques ne doivent pas être utilisés lorsque vous traversez la rue ou que vous conduisez. 

​« À l’approche de la rentrée, le moment est tout indiqué pour que les parents étudient avec leurs enfants le chemin de l’école et discutent des façons sûres d’utiliser un téléphone cellulaire », dit Pamela Fuselli, de Parachute. « De plus, les parents sont les mieux placés pour montrer l’exemple à leurs enfants. Dire à vos enfants ce qu’ils doivent faire, c’est bien, mais leur donner l’exemple en adoptant un comportement sécuritaire est une façon encore plus efficace de leur enseigner les consignes de sécurité pour piétons. »

Une autre façon efficace de rendre les rues plus sécuritaires dans votre communauté est d’y implanter le programme de voiture pilote, qui fait aussi partie du programme Marche en sécurité. Les résidants s’inscrivent comme membres du programme de voiture pilote et affichent l’emblème du programme sur leur véhicule. Ils s’engagent à conduire prudemment et à respecter les limites de vitesse, se transformant en « dos d’âne mobiles » qui ralentissent la circulation, surtout dans les zones scolaires et les secteurs très fréquentés par les piétons. Pour obtenir de plus amples renseignements sur la sécurité des piétons enfants, sur la façon d’implanter le programme de voiture pilote dans votre quartier et sur le programme Marche en sécurité, veuillez consulter le site www.parachutecanada.org.

Parachute bénéficie du financement généreux de FedEx Corp. qui lui permet d’offrir à longueur d’année le programme de sécurité des piétons Marche en sécurité, et de proposer formation, ressources et soutien aux parents et aux groupes communautaires afin d’accroître la sécurité dans les rues de leurs quartiers.

Parachute

Parachute est un organisme national à but non lucratif qui a pour mission de prévenir les blessures et de sauver des vies. Il a été créé officiellement en juillet 2012 par la fusion de quatre organismes en un chef de file en matière de prévention des blessures : Communautés sécuritaires Canada, SécuriJeunes Canada, SAUVE-QUI-PENSE et Pensez d’Abord Canada. Les solutions de prévention des blessures, la mobilisation de connaissances, les politiques publiques et les efforts de sensibilisation sociale de Parachute visent à aider les Canadiens à réduire leurs risques de blessure tout en concrétisant la vision de Parachute d’un pays exempt de blessures où les Canadiens vivent une longue vie bien remplie. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site www.parachutecanada.org.

FedEx Corp.

FedEx Corp. (NYSE: FDX) offre aux consommateurs et aux entreprises du monde entier une vaste gamme de services de transport, de commerce électronique et de services aux entreprises. Forte d’un chiffre d’affaires annuel de 43 milliards de dollars, la société offre des solutions commerciales intégrées par l’intermédiaire de sociétés d’exploitation qui font face à la concurrence de manière collective et qui sont administrées en collaboration sous la marque réputée de FedEx. Constamment classée parmi les employeurs les plus admirés et les plus dignes de confiance au monde, FedEx insuffle aux plus de 300 000 membres de son équipe une volonté « absolue » de veiller à la sécurité de tous, d’adhérer aux normes éthiques et professionnelles les plus rigoureuses et de répondre aux besoins de leurs clients et de leurs communautés. Pour en savoir plus, consultez le site Web http://news.van.fedex.com/fr/int/canada.

FedEx Express Canada

Federal Express Canada ltée est une société mondiale de logistique et de transport qui offre des solutions d’expédition et de commerce électronique à l’intérieur et à l’extérieur du pays. La société utilise des systèmes évolués de suivi des colis, des services automatisés de dédouanement et un réseau exclusif de transport aérien et de transport au sol pour desservir les marchés canadien et mondial. FedEx Express Canada emploie environ 6 000 personnes dans plus de 70 installations implantées d’un bout à l’autre du pays. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez fedex.ca.

– 30 –

Renseignements :

Kathy Blair
Coordinatrice, Relations avec les médias et communications
Parachute
Tél. : 647-776-5125
Courriel : kblair@parachutecanada.org

Avis aux médias : La Semaine SécuriJeunes de Parachute sera inaugurée dans la Capitale nationale

Avis aux médias : La Semaine SécuriJeunes de Parachute sera inaugurée dans la Capitale nationale par une proclamation du maire d’Ottawa Jim Watson

TORONTO, 24 mai 2013 – Louise Logan, présidente – directrice générale de Parachute se joint au maire Jim Watson dans la Capitale nationale pour faire la proclamation de la Semaine SécuriJeunes de Parachute qui aura lieu du 27 mai au 2 juin 2013. Le thème sera Sur nos gardes ! Soyez vigilant. Protégez-vous. Prenez garde aux commotions. L’accent sera mis sur la prévention des commotions et sur la sensibilisation à ce problème. L’événement marque le coup d’envoi de la campagne nationale qui a pour objectif de rendre les Canadiens mieux éduqués au sujet des commotions et au fait des outils pour les prévenir, les reconnaître et bien les traiter. M. Watson lancera un défi à tous les maires du Canada pour qu’ils signent cette proclamation de façon à ce que les jeunes puissent continuer à pratiquer les activités qu’ils aiment sans se blesser.

Participants :

Jim Watson, maire d’Ottawa
Louise Logan, présidente-directrice générale, Parachute

Quand :

11 h 30 - 12 h, lundi 27 mai 2013

Lieu :

Hotel de ville, salle du conseil

Pour obtenir plus de renseignements sur la Semaine SécuriJeunes, consulter http://www.parachutecanada.org/programmes/theme/C203

Renseignements, médias :

Kathy Blair, Parachute, 647-776-5125, kblair@parachutecanada.org,
Karen Fricker, Parachute 647-776-5117, 416-618-3142, kfricker@parachutecanada.org
Ryan Kennery, cabinet du maire Watson, 613-580-2424, poste 14299, Ryan.Kennery@ottawa.ca

Un nouveau chef de file canadien en prévention des blessures émerge pour combler un besoin croissant

Les plus importants organismes de prévention des blessures au Canada, à savoir Communautés sécuritaires Canada, SécuriJeunes Canada, SAUVE-QUI-PENSE et Pensez d’Abord Canada, ont le plaisir d’annoncer leur transformation pour former un nouvel organisme national qui se fera entendre d’un bout à l’autre du Canada et dont la vision est d’être le partenaire stratégique en matière de prévention des blessures pour les familles, les collectivités, le secteur de la santé, les chercheurs, les gouvernements et le monde des affaires.

Le gouvernement fédéral et les différents gouvernements provinciaux, ainsi que d’importantes sociétés canadiennes, ont exprimé leur appui pour le nouvel organisme, car ils reconnaissent la perspective qu’il représente pour une voix plus forte, des programmes durables et une portée nationale pour la sensibilisation et les compétences en prévention des blessures s’adressant aux Canadiens de tous les âges. Le mandat de Parachute– les chefs de file de la prévention des blessures englobera tous les âges, ainsi que les blessures intentionnelles et accidentelles.

Le nom « Parachute » a été choisi parce qu’il est immédiatement reconnaissable comme solution essentielle et fondée sur les faits à une situation urgente, pouvant mettre la vie en danger. L’organisme fusionné apporte non seulement sa plus grande force et ses économies à la promotion de la prévention des blessures et aux programmes dans ce domaine au Canada; il créera également une réponse mieux ciblée et plus pénétrante à ce qui demeure un besoin urgent.

Les blessures sont un aspect de la santé humaine qui préoccupe les Canadiens. Chaque année, au Canada, les blessures prévisibles et évitables entraînent :

  • Plus de 13 000 décès, 200 000 hospitalisations, 3 000 000 de visites à la salle d’urgence et 60 000 invalidités, dont 5 000 sont totales.
  • Un fardeau économique total de plus de 19,8 milliards de dollars, dont plus de 10 milliards de dollars en coûts de santé à eux seuls.
  • Un classement au 18e rang parmi 23 pays de l’OCDE en matière de mortalité liée aux blessures chez les enfants et les jeunes.


Parmi les avantages supplémentaires d’un nouvel organisme de prévention des blessures national, on peut citer des efforts ciblés pour la traduction de recherche en pratique et une concentration de compétences en matière de prévention des blessures au sein du personnel de Parachute. Cet organisme permettra de simplifier les activités, pour un meilleur rendement des dons cumulatifs qui étaient autrefois consommés par les administrations des différents organismes. Les possibilités de partenariats de niveau national et d’affiliation de marque cumulative devraient également augmenter.

Louise Logan, qui termine actuellement son travail de première présidente et chef de la direction de la Public Services Health & Safety Association, a été nommée première présidente-directrice générale de Parachute, à qui elle apporte son expérience profonde et large du secteur. Elle a également occupé des postes de haute direction au sein de WorkSafeBC et a obtenu des résultats importants dans le domaine de la prévention des blessures. Louise rejoindra officiellement Parachute en septembre.

Le processus de fusion:

  • Au cours des dernières années, les chefs de file du secteur de la prévention des blessures au Canada, soit SécuriJeunes Canada, Communautés sécuritaires Canada, SAUVE-QUI-PENSE et Pensez d’Abord Canada, ont commencé à envisager une consolidation afin de créer un plus grand impact en matière de sensibilisation, de promotion et d’action.
  • Ces discussions ont commencé en 2009, lorsque les dirigeants des quatre organismes ont commencé à examiner des moyens de collaborer de façon plus officielle.
  • Cela a été suivi d’une consultation nationale qui a entraîné la publication, en juin 2010, du rapport Une seule voix pour un Canada plus sécuritaire.
  • À compter de septembre 2010, les quatre organismes ont étudié différents moyens qui leur permettraient de structurer une fusion.
  • En fin de compte, on a jugé que le meilleur plan d’action consistait en l’établissement d’un nouvel organisme doté d’une nouvelle marque combinant le meilleur de ses quatre principaux acteurs et permettant de relever les défis et satisfaire les besoins futurs.
  • La plus grande partie du personnel de Parachute provient des quatre organismes fondateurs, ce qui permet de préserver leur histoire, de maintenir la continuité et de conserver les compétences précieuses.
  • Du point de vue public, rien ne change, les coordonnées et les sites Web étant maintenus tels quels pour l’instant. Les appels téléphoniques, les courriels et les URL seront redirigés progressivement au fur et à mesure que Parachute deviendra complètement opérationnel.
  • Les marques des quatre organismes fusionnés ne disparaîtront pas tout de suite. En raison de la reconnaissance de nom et des engagements antérieurs envers les commanditaires, les programmes exploités sous les auspices des organismes fondateurs continueront, pour l’instant, d’être connus sous leurs marques actuelles.

Les programmes englobés par Parachute – les chefs de file de la prévention des blessures comprennent, notamment:

  • Semaine SécuriJeunes
  • Pensez d’Abord les enfants TD
  • Is it worth it?
  • Passeport sécurité
  • Pensez d’Abord : le hockey intelligent
  • Marche en sécurité
  • Journée du cerveau
  • Aucun regret
  • Jour Communautés sécuritaires

Citations:

  • « Pour les familles, Parachute deviendra du jour au lendemain la source de confiance pour des renseignements et des programmes dignes de foi concernant la sécurité et la prévention des blessures (hors du lieu de travail). » - Paul Kells, fondateur et président, Communautés sécuritaires
  • « Les Canadiens peuvent être certains qu’un organisme passionné et digne de foi travaille pour eux afin de veiller à ce que les gouvernements, les entreprises et les communautés sont appuyés et encouragés à adopter les meilleures pratiques et politiques en matière de prévention des blessures. » - Louise Logan, présidente-directrice générale, Parachute
  • « Parachute constituera une voix plus forte, moins diluée et donc, impossible à écarter, pour la promotion de la prévention des blessures. » - Rem Langan, chef de l'exploitation par intérim, Parachute
  • « Les gouvernements, les communautés et le monde des affaires peuvent être certains d’avoir accès à Parachute à titre de partenaire stratégique qui les aidera à améliorer leurs propres programmes et à augmenter la sensibilisation à la prévention des blessures et la mise en œuvre de programmes pour toute la population canadienne. Pour les bailleurs de fonds, le nouvel organisme signifiera un rendement de leurs investissements amélioré et plus concentré. » - Pamela Fuselli, directrice générale de SécuriJeunes Canada.
  • « Bien que chacun des organismes fusionnés ait connu un succès considérable dans son propre secteur, Parachute représente un changement nécessaire qui positionne les efforts de prévention des blessures de la meilleure façon possible pour générer un impact durable et crucial. » - Ned Levitt, président du conseil d'administration, SAUVE-QUI-PENSE
  • « Nous nous réjouissons à l’idée de combiner nos compétences à celles de nos partenaires et de jouer un rôle important dans la gouvernance continue de ce nouvel organisme. » - Dr Charles Tator, fondateur, Pensez d'Abord.

--30--

Coordonnées:

Des entrevues à propos de Parachute – les chefs de file de la prévention des blessures et le secteur de la prévention des blessures au Canada sont disponibles en communiquant avec :

Kelly Mills
Directrice des communications et du marketing
Parachute
kmills@parachutecanada.org

La rentrée scolaire exige un redoublement d’attention de la part des conducteurs et des parents

(TORONTO) 30 août 2012 – À l’occasion de la rentrée scolaire, SécuriJeunes Canada et FedEx Express Canada désirent rappeler à tous les usagers de la route l’importance vitale de s’arrêter aux passages pour écoliers.

FedEx et Parachute (un nouvel organisme qui regroupe SécuriJeunes Canada et trois autres groupes de prévention des blessures) rappellent aux parents et aux conducteurs de veiller à ce que les enfants puissent marcher en toute sécurité dans les rues de nos quartiers pour se rendre à l’école et pour en revenir. Les conducteurs doivent donc ralentir dans les zones résidentielles et les parents doivent enseigner à leurs enfants les consignes de sécurité pour piétons.

Les blessures des enfants canadiens survenant pendant leurs déplacements à pied constituent la principale cause de décès chez les enfants de moins de 14 ans. Chaque année, plus de 30 enfants sont tués et 2 400 sont grièvement blessés. La plupart des accidents se produisent entre 15 h et 18 h, alors que les conducteurs retournent chez eux après leur journée de travail et que les enfants rentrent chez eux à pied après l’école ou leurs activités parascolaires.

« Lorsque les enfants retournent dans les rues en grands nombres, nous avons tous un rôle à jouer pour assurer leur sécurité lors de leurs déplacements à pied au sein de la communauté, » dit Kristen Gane, directrice du programme des enfants chez Parachute. « Ces blessures peuvent être évitées lorsque les conducteurs ralentissent et que les parents profitent de toutes les occasions possibles pour enseigner la sécurité des piétons à leurs enfants. »

Le programme Marche en sécurité de Parachute et de FedEx recommande d’observer les consignes de sécurité suivantes lors de la rentrée :

  • Apprenez à votre enfant de regarder et d’écouter  chaque fois qu’il ou elle traverse la rue.
  • Les enfants âgés de moins de neuf ans sont dépourvus des habiletés développementales requises pour traverser la rue seuls; ils doivent être accompagnés par un adulte ou des enfants plus âgés capables d’en assumer la responsabilité.
  • Traversez au coin. Montrez l’exemple en marchant avec vos enfants jusqu’à l’école et en observant les consignes de sécurité pour piétons.
  • Les conducteurs doivent ralentir. Plus la vitesse d’un véhicule est élevée, plus le risque de blessure, voire de mort, est élevé pour les piétons enfants. Si vous heurtez un enfant à 50 km/h, il y a 80 % de chances qu’il en meurt. Si vous heurtez un enfant à 30 km/h, il y a 95 % de chances qu’il survive!
  • Écartez les distractions. Les téléphones cellulaires et les autres appareils électroniques ne doivent pas être utilisés lorsque vous traversez la rue ou que vous conduisez. 

« À l’approche de la rentrée, le moment est tout indiqué pour que les parents étudient avec leurs enfants le chemin de l’école et discutent des façons sûres d’utiliser un téléphone cellulaire, » dit Gane. « Les parents sont les mieux placés pour montrer l’exemple à leurs enfants. Dire à vos enfants ce qu’ils doivent faire, c’est bien, mais leur donner l’exemple en adoptant les comportements sûrs est une façon encore plus efficace de leur enseigner les consignes de sécurité pour piétons. »

Pour de plus amples renseignements sur la sécurité des piétons enfants, y compris les fiches de renseignements et de conseils aux parents du programme Marche en sécurité, veuillez consulter Parachute

Parachute bénéficie du financement généreux de FedEx Express Canada qui lui permet d’offrir à longueur d'année le programme de sécurité des piétons Marche en sécurité, et de proposer formation, ressources et soutien aux parents et aux groupes communautaires afin d’accroître la sécurité dans les rues.

« La plus importante société de transport express du monde, FedEx Express privilégie la sécurité au-dessus de tout, dans les lieux de travail et au sein des collectivités que nous desservons. Nos conducteurs comprennent l’importance d’être particulièrement vigilants aux alentours des écoles et des passages pour piétons, car ce sont les arrêts les plus importants qu’ils font tous les jours, » dit Lisa Lisson, présidente de FedEx Express Canada.

À propos de Parachute

Parachute est un organisme national à but non lucratif qui a pour mission de prévenir les blessures et de sauver des vies. Il a été créé officiellement en juillet 2012 par la fusion de quatre organismes de prévention des blessures : Communautés sécuritaires Canada,  SécuriJeunes Canada, SAUVE-QUI-PENSE et Pensez d’Abord Canada. Les programmes et les interventions de Parachute visent à aider les Canadiennes et Canadiens à réduire leurs risques des blessures tout en profitant au maximum de la vie. Pour de plus amples renseignements, consultez Parachute

À propos de FedEx Corp.

FedEx Corp. (NYSE : FDX) offre aux consommateurs et aux entreprises du monde entier une vaste gamme de services de transport, de services de commerce électronique et de services aux entreprises. Forte de revenus annuels de 43 milliards de dollars, la société offre des solutions commerciales intégrées par l’intermédiaire de sociétés exploitantes qui font face à la concurrence de manière collective et qui sont administrées en collaboration sous la marque réputée de FedEx. Constamment classée parmi les employeurs les plus admirés et les plus dignes de confiance, la société FedEx insuffle aux plus de 300 000 membres de son équipe une volonté « absolue » de veiller à la sécurité de tous, d’adhérer aux normes professionnelles et éthiques les plus strictes et de répondre aux besoins de leurs clients et de leurs communautés. Pour de plus amples renseignements, consultez FedEx

À propos de FedEx Express Canada

Federal Express Canada ltée est une société mondiale de logistique et de transport qui offre des solutions de commerce électronique et d’expédition à l’intérieur et à l’extérieur du pays. La société utilise des systèmes évolués de suivi des colis, des services automatisés de dédouanement et un réseau exclusif de transport aérien et de transport au sol pour desservir les marchés canadien et mondial. FedEx Express Canada emploie environ 6 000 travailleurs dans plus de 70 installations implantées d’un bout à l’autre du pays.Pour de plus amples renseignements, consultez FedEx.

– 30 –

Pour de plus amples informations, veuillez prendre contact avec :

Kelly Mills
Directrice des communications et du marketing
Parachute
Prévenir les blessures. Sauver des vies
Tél. : 416-595-2717
Courriel : kmills@parachutecanada.org

Conduisez tous les soirs comme si c’était l’Halloween

SécuriJeunes et FedEx Express Canada exhortent les conducteurs à être attentifs aux jeunes piétons chaque jour de l’année

(TORONTO) 29 octobre 2012 — Conduire avec une plus grande précaution à l’Halloween est une excellente idée. Mais pourquoi ne pas en faire une habitude de tous les jours? Chaque année au Canada, près de 2 400 enfants sont blessés dans des incidents impliquant des piétons. Nous pouvons réduire ce nombre en conduisant prudemment dans les secteurs résidentiels, en évitant les distractions et en maintenant une vitesse à la limite affichée ou en dessous de celle-ci, non seulement lorsque les enfants passent aux portes à l’Halloween, mais à tous les jours de l’année.

FedEx et Parachute (un nouvel organisme qui regroupe SécuriJeunes Canada et trois autres groupes de prévention des blessures) ont quelques conseils pour les conducteurs et les parents pour s’assurer que les enfants puissent marcher en toute sécurité dans leur quartier tout au long de l’année.

« L’Halloween offre une occasion fantastique aux parents de discuter des habitudes sécuritaires pour les piétons avec leurs enfants. Cette fête permet également de démontrer des comportements sécuritaires à la fois comme piéton et comme conducteur », a indiqué Kristen Gane, gestionnaire des programmes pour enfants de Parachute. « Mettez en pratique les règles de sécurité avec eux et montrez en tout temps le bon exemple; faites en sorte que le sujet fasse partie de la conversation. Les recherches démontrent que cela fait réellement une différence! »

« Étant la principale entreprise mondiale de transport express, FedEx Express place la sécurité au premier rang, tant dans les lieux de travail qu’au sein des collectivités que nous desservons. Nos conducteurs comprennent l’importance d’être particulièrement vigilants aux alentours des écoles et des passages pour piétons, car ce sont les arrêts les plus importants qu’ils font tous les jours », a indiqué Lisa Lisson, présidente de FedEx Express Canada.

Pour aider les parents et les enfants à se préparer pour l’Halloween, SécuriJeunes Canada recommande ce qui suit:

  • Les enfants âgés de moins de neuf ans sont dépourvus des habiletés développementales requises pour traverser la rue seuls; ils doivent être accompagnés par un adulte ou par des enfants plus âgés capables d’en assumer la responsabilité.
  • Apprenez à votre enfant à s’arrêter au bord du trottoir, à regarder à gauche, à droite et encore à gauche, et à écouter la circulation.
  • Choisissez des déguisements aux couleurs vives afin d’augmenter la visibilité de votre enfant et optez pour de la peinture faciale plutôt qu’un masque.
  • Traversez en tout temps aux passages pour piétons, aux coins des rues ou aux intersections; il est dangereux de traverser entre deux véhicules stationnés ou entre d’autres obstacles.
  • Restez sur le trottoir lorsque vous vous déplacez de maison en maison et s’il n’y a pas de trottoir, marchez sur le côté de la route et face à la circulation afin que les conducteurs puissent vous voir.

Pour aider les c​onducteurs à se préparer pour l’Halloween, SécuriJeunes Canada recommande ce qui suit:

  • Conduisez lentement dans les zones résidentielles où il est plus probable que des enfants passent aux portes à l’Halloween.
  • Surveillez la présence d’enfants; beaucoup d’entre eux seront vêtus de costumes qui limitent leur vision.
  • Réduisez les distractions, comme les téléphones cellulaires ou la musique forte, et restez vigilants.
  • Réduisez votre vitesse aux plus grandes heures d’affluence lors desquelles les enfants passeront aux portes.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de la sécurité à l’Halloween ou du programme annuel Marche en sécurité, visitez Parachute.

Parachute bénéficie du financement généreux de FedEx Express Canada qui lui permet d’offrir à longueur d’année le programme de sécurité des piétons de SécuriJeunes Canada et de proposer de la formation, des ressources et du soutien aux parents et aux groupes communautaires afin d’accroître la sécurité dans les rues.

À propos de Parachute

Parachute est un organisme national à but non lucratif qui a pour mission de prévenir les blessures et de sauver des vies. Il a été créé officiellement en juillet 2012 par la fusion de quatre organismes de prévention des blessures : Communautés sécuritaires Canada, SécuriJeunes Canada, SAUVE-QUI-PENSE et Pensez d’Abord Canada. Les programmes et les interventions de Parachute visent à aider les Canadiens et Canadiennes à réduire leurs risques de blessures tout en profitant au maximum de la vie. Pour de plus amples renseignements, consultez Parachute.

À propos de FedEx Express Canada

Federal Express Canada ltée est une société mondiale de logistique et de transport qui offre des solutions de commerce électronique et d’expédition à l’intérieur et à l’extérieur du pays. La société utilise des systèmes évolués de suivi des colis, des services automatisés de dédouanement et un réseau exclusif de transport aérien et de transport au sol pour desservir les marchés canadiens et mondiaux. FedEx Express Canada emploie environ 6 000 travailleurs dans plus de 70 installations implantées d’un bout à l’autre du pays. Pour de plus amples renseignements, consultez FedEx

À propos de FedEx Corp.

FedEx Corp. (NYSE : FDX) offre aux consommateurs et aux entreprises du monde entier une vaste gamme de services de transport, de services de commerce électronique et de services aux entreprises. Forte de revenus annuels de 43 milliards de dollars, la société offre des solutions commerciales intégrées par l’intermédiaire de sociétés exploitantes qui font face à la concurrence de manière collective et qui sont administrées en collaboration sous la marque réputée de FedEx. Constamment classée parmi les employeurs les plus admirés et les plus dignes de confiance, la société FedEx insuffle aux plus de 300 000 membres de son équipe une volonté « absolue » de veiller à la sécurité de tous, d’adhérer aux normes professionnelles et éthiques les plus strictes et de répondre aux besoins de leurs clients et de leur communauté. Pour de plus amples renseignements, consultez FedEx.

- 30 -

Pour de plus amples informations, veuillez communiquer avec :

Kathy Blair
Coordinatrice, relations avec les médias et communications
Parachute
Tél. : 647 776-5125
Courriel : kblair@parachutecanada.org

Le pilote de voitures NASCAR Denny Hamlin, FedEx et Parachute encouragent les conducteurs à ralentir

Vidéo : Denny Hamlin invite les Canadiens à faire la Promesse du participant au projet de voiture pilote

Visitez la page Facebook de FedEx Express Canada pour avoir une chance de gagner l’un des 10 prix dédicacés par Denny Hamlin.

Mississauga, ON, 30 novembre 2012 – Saviez-vous qu’au Canada, chaque année, plus de 12 000 piétons, dont 1 500 enfants, sont blessés par des conducteurs imprudents? C’est pourquoi le pilote de NASCAR Denny Hamlin, SécuriJeunes Canada (qui fait maintenant partie de Parachute) et FedEx Express Canada demandent aux Canadiens de faire la Promesse du participant au projet de voiture pilote et de conduire de façon prudente et responsable.

« La vitesse fait gagner bien des courses – mais elle peut avoir des conséquences dramatiques dans les rues de nos communautés », a déclaré le pilote de courses NASCAR Denny Hamlin. « Vous pouvez faire une différence.  Faites la Promesse du participant au projet de voiture pilote qui vous engage à demeurer prudent et responsable, et à rendre les routes plus sûres pour tous les Canadiens. »

La présence de voitures pilotes nombreuses peut ralentir la circulation de tout un quartier. L’effet augmente avec le nombre de participants.  En faisant cette promesse, vous acceptez de devenir un conducteur de voiture pilote et de conduire de façon courtoise et sécuritaire. Vous vous engagez à :

  • reconnaître que votre utilisation de la voiture influe sur la qualité de vie dans les rues des autres résidents, et réciproquement;
  • respecter la limite de vitesse affichée sur toutes les routes, arrêter pour laisser les piétons traverser et être courtois envers les cyclistes et les autres usagers de la route;
  • réduire votre utilisation de la voiture en utilisant le transport actif (marche, vélo, etc.), le transport en commun et le covoiturage;
  • afficher des autocollants de voiture pilote à l’arrière de votre véhicule et encourager les autres à faire la Promesse du participant au projet de voiture pilote.

Il importe que les voitures pilotes soient facilement identifiables afin que les automobilistes qui suivent sachent pourquoi la personne conduit en respectant la limite de vitesse. C’est pourquoi les conducteurs affichent un autocollant de voiture pilote dans la lunette arrière ou sur le pare-chocs de leur véhicule.  Commandez vos autocollants de lunette arrière et de pare-chocs GRATUITS auprès de Parachute.

« L’excès de vitesse est malheureusement monnaie courante au Canada », déclare Kristen Game, directrice du programme enfants de Parachute. Environ 2,7 millions de Canadiens admettent conduire habituellement bien au-delà de la limite de vitesse, et plus de deux millions admettent accélérer fréquemment pour passer à travers un feu de circulation, selon une étude de la Fondation de recherches sur les blessures de la route. Nous demandons aux conducteurs de faire la promesse du participant au projet de voiture pilote et de ralentir. Ils pourraient sauver ainsi la vie d’un enfant ou le préserver d’une blessure qui le handicaperait pour le restant de ses jours. »

« En tant que leader mondial du transport express, FedEx Express accorde la priorité absolue à la sécurité tant au travail que dans les communautés où elle mène ses activités », a déclaré Lisa Lisson, présidente de FedEx Express Canada. « Nos chauffeurs connaissent l’importance de respecter la limite de vitesse, en particulier à l’approche des traverses d’écoliers et de piétons. »

Concours

Les gens sont invités à faire la Promesse du participant au programme de voiture pilote et participer à la discussion sur la façon dont ils s’engagent à conduire en toute sécurité dans leur communauté. Ceux qui cliqueront « J’aime » sur la page Facebook de FedEx Express Canada et qui feront la Promesse du participant au programme de voiture pilote seront inscrits à un tirage au sort pour gagner l’un des 10 prix FedEx constitués d’une photo dédicacée de Denny Hamlin, d’un bonnet réversible № 11 de Denny Hamlin et d’un modèle réduit de voiture FedEx.

Le règlement du concours est publié sous l’onglet du Concours de la voiture pilote à www.facebook.com/FedExCanada.

Denny HamlinMD et №11MD sous licence autorisée par Joe Gibbs Racing, Huntersville, Caroline du Nord.
Marques de commerce utilisées avec l’autorisation de Toyota.

Parachute

Parachute est un organisme de bienfaisance national faisant figure de chef de file dans la prévention des blessures et décès. Fondé en juillet 2012, l’organisme regroupe les anciennes organisations de Communautés sécuritaires Canada, SécuriJeunes Canada, Sauve-qui-pense et Pensez d’abord Canada. Les programmes et campagnes de Parachute sont conçus pour aider les Canadiens à réduire leurs risques de blessure tout en profitant d’une vie longue et heureuse. Pour plus d’informations, visitez le site.

FedEx Express Canada

Federal Express Canada ltée est une entreprise de logistique et de transport offrant le transport intérieur et international et des solutions de commerce électronique. L’entreprise utilise des systèmes perfectionnés de suivi des envois, des services de dédouanement automatisés et son propre réseau aérien et routier pour servir les marchés canadiens et mondiaux. FedEx Express Canada emploie environ 6 000 personnes dans plus de 70 installations d’un océan à l’autre. Pour plus d’informations, visitez le site.

FedEx Corp.

FedEx Corp. (NYSE : FDX) fournit aux particuliers et aux entreprises du monde entier un vaste éventail de services de transport, de cybercommerce et de bureautique. Avec des revenus annuels de 43 milliards de dollars, l’entreprise propose des applications commerciales intégrées par le biais des sociétés d’exploitation mutuellement concurrentes, mais gérées de manière collaborative, sous la prestigieuse enseigne FedEx. Régulièrement classée parmi les employeurs les plus admirés et respectés du monde, FedEx encourage ses quelque 300 000 employés à rester « absolument, positivement » axés sur la sécurité, les plus hautes normes éthiques et professionnelles et les besoins de leurs clients et collectivités. Pour plus d’informations, visitez le site.

Vidéo avec légende : « Vidéo : Denny Hamlin invite les Canadiens à faire la Promesse du participant au projet de voiture pilote. » 

Pour en savoir plus :
James Anderson
Affaires publiques et relations avec les médias
FedEx Express Canada
905-212-5372
jcanderson@fedex.com

Kathy Blair
Coordonnatrice, Relations avec les médias et communications
Parachute
647-776-5125
kblair@parachutecanada.org