Automne 2013
Dans ce numéro
La ministre de la Santé se réunit avec Parachute
Projet Virage
Herzog et les adolescents utilisent des vidéos pour contrer l'envoi de textos au volant
Les groupes nationaux sur la santé souhaitent obtenir les conseils de Parachute
Techniciens en siège d'auto et bénévoles demandés
Nouvelles lois sur le casque et les sièges rehausseurs au Manitoba
Parachute offre des cours en ligne
Parachute coordonne le projet contre les blessures chez les enfants
Lancement d'un nouveau programme éducatif
Le réseau de prévention des blessures profitera d'une subvention de la FTO
Le comté de Wellington devient la 64e communauté sécuritaire
Un expert des chutes explique les risques et la prévention des chutes
Événements à venir

Deuxième Conférence canadienne sur la prévention des chutes,
27-28 mai 2014, à Toronto : inscrivez cette date à votre agenda!

Liens utiles

Inscrivez-vous

Archives de bulletin



Follow us

Follow us on Twitter Like us on Facebook View our videos on YouTube View our profile on LinkedIn
 

Message de la présidente

Célébration du premier anniversaire, le regard tourné vers l'avenir.

En juillet, Parachute a célébré son premier anniversaire. Nous avons maintenant un an! Cela nous a permis de faire le bilan des réalisations et du défi d’unir quatre organisations en une seule entité nationale : Parachute.

Que ressort-il de tout cela? La bonne volonté et le soutien d’un océan à l’autre de la part de nos parties prenantes, commanditaires et collègues du gouvernement. Le courage, l’énergie et l’enthousiasme de notre personnel, ainsi que la reconnaissance de notre travail et l’énergie renouvelée que nous sentons lorsque nous faisons quelque chose de bien.

Et nous n’avons pas cessé de franchir des étapes-clés. Après avoir terminé les activités initiales d’exploitation au cours des premiers mois (pour de plus amples détails sur cette période initiale, veuillez consulter notre premier rapport d’exploitation, nous avons commencé à élaborer notre premier plan stratégique. Ce plan, approuvé par le Conseil le 3 septembre, constitue un cadre de travail national pour les opérations, identifie les priorités et activités stratégiques, et établit les objectifs. Ces objectifs ne concernent pas seulement Parachute, mais tout le Canada. Nous vous en ferons part lors de la Conférence canadienne sur la prévention des blessures, qui aura lieu à Montréal en novembre. J’espère que vous y serez tous présents.

Bien que j’aie hâte de célébrer mon premier anniversaire à titre de présidente-directrice générale de Parachute ce mois-ci, je suis très consciente des tragédies dont nous entendons parler aux nouvelles. Ces histoires me motivent et me rappellent l’importance de notre travail.

Parachute et vous – ensemble, nous pouvons prévenir les blessures et sauver des vies.

La ministre de la Santé se réunit avec Parachute
La ministre félicite l'équipe de Parachute pour leur travail de sensibilisation
Louise and Pam with Federal Health Minister - Sept 10, 2013Louise Logan, président et chef de la direction de Parachute, et Pamela Fuselli, Vice-président, Relations gouvernementales et relations avec les intervenants, se sont réunis avec la nouvelle ministre de la Santé fédéral Rona Ambrose le 10 septembre pour parler sur l'importance de la prévention des blessures.
Projet Virage : en route vers le changement au Canada
Campagne de sécurité des conducteurs adolescents lancée par Parachute.

Les jeunes conducteurs âgés de 16 à 24 ans sont plus à risque de perdre la vie dans une collision de véhicule à moteur par distance parcourue que tous les autres groupes d'âge, selon Transport Canada. Projet Virage, nouvelle campagne nationale de sécurité des conducteurs adolescents, vise à réduire ce nombre, avec l'aide des jeunes eux-mêmes.

Le site Web du nouveau projet Virage réunit tout le contenu relatif à la campagne, notamment les activités d’engagement et de sensibilisation des jeunes, des enseignants et de la communauté. Cette campagne a été élaborée à la suite des commentaires de six ambassadeurs de la jeunesse, qui organisent des réunions de leaders communautaires dans leur ville de résidence. Ces réunions comprendront des discussions en groupe sur les principaux problèmes de circulation locale. Des intervenants clés seront invités à y assister, notamment des décideurs, des employés des services d’urgence, des policiers et des travailleurs de la santé publique.

Le site Web comprend également les ressources du programme éducatif, les activités de groupe des leaders de la jeunesse, et des compétitions excitantes, avec de nouveaux éléments ajoutés presque quotidiennement. L’une de ces compétitions, qu’il nous fait plaisir de promouvoir, est Celebrate My Drive, un projet mené par State Farm, commanditaire du projet Virage.

Les écoles de l’Alberta, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick qui ont été inscrites à CMD sont admissibles à des prix et à des subventions, dont l’une des dix subventions de 100 000 $, et l’un des deux concerts grand prix de Kelly Clarkson pour leur collectivité. Projet Virage et Celebrate My Drive s’uniront afin de promouvoir la Semaine nationale de la sécurité chez les conducteurs adolescents, du 20 au 26 octobre, et qui sera proposée lors du Symposium de la jeunesse d’Ottawa du projet Virage le 22 octobre.

Pour savoir comment intégrer le projet Virage dans votre école ou votre collectivité, veuillez contacter .(JavaScript must be enabled to view this email address).

Herzog et les adolescents utilisent des vidéos pour contrer l'envoi de textos au volant

Les adolescents canadiens se préparent à produire des vidéos afin de sensibiliser leurs pairs

Le documentaire de 35 minutes du réputé cinéaste Werner Herzog sur les dangers d’envoyer des textos au volant a de nouveau attiré les projecteurs sur ce fléau à sa sortie en août. Si vous ne l’avez pas encore vu, nous avons affiché un lien sur notre site Web. Ce documentaire troublant réexamine quatre tragédies réelles impliquant des collisions de véhicules conduits par des jeunes qui envoyaient des textos au volant, ce qui changea de nombreuses vies à tout jamais. La vidéo de M. Herzog est distribuée dans des milliers d’écoles secondaires américaines.

Ici, au Canada, Parachute encourage les Herzog en herbe à produire leur propre (court) message d’intérêt public incitant leurs pairs à prévenir les blessures et à sauver des vies en conduisant prudemment. Visitez le site Web Est-ce que ça vaut la peine? pour y voir notre gagnant de 2013, qui avait aussi comme thème « pas de textos au volant », et pour vous renseigner sur le troisième concours annuel.

Les groupes nationaux sur la santé souhaitent obtenir les conseils de Parachute
Parachute est invitée à faire une présentation et à participer à la recherche.

Parachute FrenchOn sait très bien que les progrès réalisés en matière de réduction du nombre de blessures et de décès découlent souvent d’amendements aux politiques publiques, notamment les lois visant à rendre obligatoires le port de la ceinture de la sécurité et les sièges d’auto pour enfant, l’octroi d’un permis de conduire graduel et les bouteilles de médicaments résistant aux enfants. Parachute a travaillé à l’évolution de la prévention des blessures dans le domaine des politiques publiques. Durant la dernière année, le personnel a rencontré plusieurs fonctionnaires du gouvernement d’un océan à l’autre, ainsi que plusieurs groupes et personnes ayant intérêt à prévenir les blessures.

Voici quelques événements à venir :

  • Le 4 septembre, Parachute a été invitée à faire une présentation sur son travail et sur la nécessité de prioriser la prévention des blessures au Comité directeur pour des personnes et des communautés en santé fédéral/provincial/territorial. Le comité compte des représentants fédéraux et provinciaux dans toutes les provinces.
  • Le 20 novembre, Parachute a été invitée à faire une présentation au Conseil du Réseau pancanadien de santé publique, un réseau de Canadiens de divers secteurs et paliers de gouvernement qui travaillent de concert afin d’améliorer la santé publique au Canada. Le Conseil comprend des universitaires, des chercheurs, des fonctionnaires, des membres d’organismes non gouvernementaux et des professionnels de la santé.
  • Parachute a été invitée à siéger au comité de l’Association canadienne de normalisation (CSA) relativement aux normes des autobus scolaires en tant que représentant des consommateurs. Ce sera le quatrième comité de la CSA auquel siège Parachute.
  • Enfin, Parachute a été invitée à participer à une étude sur les tendances de la mortalité par blessure au Canada de 1950 à 2009. Dr Colin MacArthur, expert en prévention des blessures, dirige l’étude visant à déterminer quelles interventions majeures sur les blessures ont permis de réduire le taux de mortalité par blessure au cours des 60 dernières années.

Adeptes de la sécurité des enfants dans les véhicules demandés

Techniciens en siège d'auto et bénévoles demandés pour les cliniques d'automne.

Child in a rear-facing car seat.Avis aux adeptes de la sécurité des enfants dans les véhicules : Parachute cherche des bénévoles pour une série d’ateliers sur les sièges d’auto qui auront lieu à l’automne dans les régions de Vancouver, de Toronto et de Montréal. Nous cherchons des techniciens ayant suivi une formation relative aux sièges d’auto et des bénévoles intéressés par la sécurité des enfants dans les véhicules.

Les cliniques auront lieu les week-ends et peut-être certains soirs de semaine à l’automne. Si vous habitez les régions de Vancouver, de Toronto et de Montréal, et que vous êtes intéressé à participer à cette campagne nationale, veuillez écrire à .(JavaScript must be enabled to view this email address), associée du programme, d’ici le 22 septembre 2013, ou appeler le 647-776-5123.

Nouvelles lois sur le casque et les sièges rehausseurs au Manitoba

Aucune taxe provinciale sur les casques et les sièges rehausseurs.

De nouvelles lois visant à accroître la sécurité des enfants sont maintenant en vigueur au Manitoba. Depuis le 8 août, comme dans la plupart des provinces, les conducteurs doivent veiller à ce que leurs enfants soient bien assis et attachés dans leur siège d’auto, avec la ceinture de sécurité, et maintenant dans le siège rehausseur. Les enfants du Manitoba doivent demeurer dans leur siège rehausseur jusqu’à ce qu’ils mesurent au moins 1,45 m, pèsent 36 kg, ou aient atteint l’âge de neuf ans.

En outre, depuis le 1er juillet, les dispositifs de sécurité pour enfants utilisés dans les véhicules, tels que les sièges d’auto et les sièges rehausseurs, sont exempts de taxe provinciale. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web.

Ensuite, depuis le 1er mai, les parents et tuteurs doivent veiller à ce que les cyclistes âgés de moins de 18 ans portent un casque approprié en vélo. La loi s’applique également aux enfants qui sont passagers sur un vélo, ou dans tout ce qui est fixé à un vélo, ou tiré par un vélo.

Quiconque reçoit une première contravention pour ne pas avoir porté de casque peut suivre le Cours sur le casque de bicyclette et la sécurité au Manitoba afin d’éviter de payer l’amende. Le cours propose aux cyclistes d’importants renseignements sur la sécurité concernant les casques de cycliste. Ces casques sont désormais exempts de la taxe de vente provinciale. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web.

Le site Web de Parachute offre désormais des cours en ligne

Passeport Sécurité, éducation sur les commotions.
Vous pouvez désormais suivre des cours sur le site Web de Parachute concernant la sécurité au travail et les commotions. Notre Passeport Sécurité en ligne et les cours sur les commotions ont été revus, et sont maintenant offerts moyennant de légers frais, et, dans certains cas, gratuitement.

Passeport Sécurité s’adresse principalement aux jeunes travailleurs qui passent un test, selon les objectifs d’apprentissage élaborés par les experts des programmes éducatifs en santé et sécurité de la plupart des provinces et territoires canadiens. Les participants ayant réussi le test se voient remettre un certificat d’achèvement qu’ils peuvent annexer à leur C.V. afin de démontrer leurs connaissances fondamentales de la santé et la sécurité.

Passeport Sécurité propose également des cours aux superviseurs, travailleurs agricoles et « étudiants avancés ». Si vous avez utilisé le Passeport Sécurité sur l’ancien site Web, veuillez prendre note que vous devrez créer un nouveau nom d’utilisateur et un nouveau mot de passe sur le site.

La nouvelle série éducative révisée de trois cours sur les commotions elearning.parachutecanada.org vise les enseignants, parents et étudiants/jeunes athlètes respectivement, et sera lancée sur notre site Web d’ici le 19 septembre. Étant donné que les gens sont de plus en plus au courant de la gravité des commotions, ces cours s’avèrent opportuns.

Les cours sur les commotions offrent des conseils pour chacun de ces groupes, ce qui leur permet : d’expliquer en quoi consiste une commotion, et pourquoi il est si important de protéger les gens contre les commotions, particulièrement les commotions à répétition; d’identifier les signes et symptômes d’une commotion; d’expliquer pourquoi un étudiant souffrant peut-être d’une commotion doit consulter un médecin; et de comprendre les étapes importantes d’un retour au jeu et à l’école après avoir subi une commotion.

Parachute coordonne le projet contre les blessures chez les enfants

Prévention des blessures chez les Canadiens les plus jeunes et les plus vulnérables.

Parachute s’associe à d’autres experts des blessures dans le cadre d’un projet visant à réduire les blessures chez les enfants de 0 à 6 ans et provenant de familles habitant la grande ville ainsi que les régions rurales et éloignées au Canada. Nous travaillerons principalement avec des centres de ressources familiales afin de joindre les familles vulnérables, et de leur fournir des renseignements et des ressources sur la prévention des blessures.

Ce projet a débuté lorsque l’Agence de la santé publique du Canada a invité Sécuri Jeunes Canada à étudier les besoins en matière de prévention des blessures pour le Programme d’action communautaire pour les enfants et le Programme canadien de nutrition prénatale. Parachute collabore avec les partenaires du PACE/PCNP et les membres des Centres canadiens de collaboration pour la prévention des blessures (CCCIP) afin de répondre aux besoins identifiés.

Les activités du projet comprennent le développement d’images graphiques et de messages clés aux parents relativement à divers aspects de la sécurité chez les enfants, classés selon l’aspect, l’âge et l’étape. Ces messages et images seront affichés sur le site Web de Parachute avec des gabarits pour des calendriers, des affiches sur la sécurité, etc. En voici un exemple. En outre, des articles sur divers aspects des blessures seront rédigés pour les bulletins d’information, blogues, etc., Enfin, plusieurs formations seront élaborées à l’intention du personnel du PACE/PCNP afin de leur enseigner comment intégrer la sécurité des enfants à leurs programmes actuels.

Ces renseignements seront disséminés par Parachute, les CCCIP, les vastes réseaux nationaux et provinciaux, les conférences, ainsi que le Comité consultatif du projet et tous les partenaires du PACE/PCNP. Pour de plus renseignements sur ce projet, veuillez contacter .(JavaScript must be enabled to view this email address).

Lancement d'un nouveau programme éducatif sur les blessures dans les Maritimes
Un programme éducatif sur la sécurité à domicile sera mis à l'essai au Nouveau Brunswick.

Au cours des dernières années, Child Safety Link a acquis une expertise en matière de prévention des blessures chez les enfants dans les provinces maritimes grâce à son programme éducatif sur la sécurité à domicile qu’il offre au personnel de centres de ressources familiales et à d’autres professionnels. Le programme comprend des renseignements et des exemples sur la façon d’utiliser les outils afin de soutenir les familles qu’ils conseillent, et de leur fournir des renseignements exacts et accessibles sur la prévention des blessures. 

À l’automne 2012, CSL s’est rendu en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard afin de faire connaître son programme éducatif au personnel de centre de ressources familiales et aux professionnels. Comme suite aux commentaires recueillis lors de ces séances, CSL a effectué des modifications conformes aux demandes et aux nouveaux renseignements concernant la sécurité des enfants, ce qui a permis de redévelopper le programme éducatif sur la sécurité à domicile. Ces modifications font en sorte que CSL exécute mieux son mandat, lequel consiste à réduire le nombre et la gravité des blessures aux enfants et adolescents en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick et à l’Île-du-Prince-Édouard.

CSL mettra à l’essai le nouveau programme de sécurité à domicile cet automne au Nouveau-Brunswick. Au fur et à mesure que le programme se fera connaître, ils espèrent continuer d’aider les organismes communautaires à soutenir les familles qu’ils côtoient quotidiennement, afin de contribuer à faire des Maritimes un lieu plus sécuritaire pour les enfants qui y vivent et jouent.

Pour de plus amples renseignements sur le programme éducatif sur la sécurité à domicile de Child Safety Link, veuillez appeler Chantal Walsh au 902-470-7167 ou lui écrire à .(JavaScript must be enabled to view this email address), ou visiter le site Web.

Le réseau de prévention des blessures profitera d'une subvention de la FTO

Carte des parties prenantes, pratiques d'excellence fondées sur les preuves.

Nous sommes fiers d’annoncer que Parachute a obtenu du financement de la Fondation Trillium Ontario au profit du réseau Parachute. Nous produirons une carte interactive et un répertoire des parties prenantes, ainsi qu’une formation sur les pratiques d’excellence fondées sur les preuves à l’intention des parties prenantes. Nous vous communiquerons bientôt de plus amples renseignements à ce sujet.

Le comté de Wellington devient la 64e communauté sécuritaire

Des représentants de Parachute présents à la cérémonie avec des centaines de personnes.

Parachute FrenchLes chutes, les collisions de véhicules à moteur, autant sur route que hors route, et les blessures volontaires constituent les trois priorités du comté de Wellington en matière de blessures. Ce comté vient d’être reconnu comme une communauté sécuritaire par Parachute.

Le 20 juin, Parachute a eu le plaisir d’envoyer des représentants à Mount Forest afin de désigner officiellement le comté de Wellington la 64e communauté sécuritaire au Canada. La cérémonie eut lieu après une année où les services d’incendie, de police et d’urgence, la santé publique, les bureaux municipaux et les entreprises locales de sept communautés se sont unis pour prioriser la prévention des blessures et sauver des vies.

Le préfet du comté, Chris White, les co-présidents de la communauté sécuritaire, Gary Williamson et le sergent Jack Hunjan, le député provincial Randy Pettapiece et l’inspecteur de la PPO Scott Lawson ont discuté des priorités relatives aux blessures lors de l’événement auquel assistèrent 300 personnes, notamment plusieurs enfants et adolescents. Les participants eurent droit à des présentations et des expositions des organisations partenaires, qui ont uni leurs efforts en faveur de la prévention des blessures.

Lori Radke, vice-présidente de la stratégie, du marketing et du développement de l’entreprise pour Parachute, a expliqué comment ces aspects étaient en harmonie avec les sujets que Parachute tenait à cœur, et le soutien dont pourra désormais bénéficier le comté dans le cadre de leurs projets locaux en matière de prévention des blessures. Barry King, directeur provincial du Programme de communautés sécuritaires de Parachute en Ontario, a réitéré l’importance qu’autant de jeunes gens soient présents à l’événement. Les jeunes ne constituent peut-être que 20 % de la population, mais ils représentent 100 % de l’avenir, et leur implication en matière de sécurité communautaire est essentielle, dit-il.

Parachute félicite tous les gens impliqués, et est emballée à l’idée d’entretenir une relation à long terme avec le comté de Wellington, qui fait maintenant partie d’un réseau de groupes communautaires qui s’engagent à aider les citoyens à vivre longtemps, et sans blessures.

Une experte des chutes explique les risques et la prévention des chutes
Une conférence nationale sur la prévention des chutes aura lieu à Toronto le printemps prochain.

Dr. Vicky ScottLes protège-hanches de la prochaine génération, les capteurs de chute portables et les planchers conformes sont quelques-unes des innovations dont le personnel de Parachute a entendu parler lors d’une présentation sur la prévention des chutes chez les aînés, faite par la Dre Vicki Scott, l’une des plus grandes expertes dans le domaine au Canada. Dre Scott était à Toronto pour coanimer une séance du Programme éducatif canadien sur la prévention des chutes avec Linda Yenssen, directrice de l’Ontario Injury Prevention Resource Centre, exploité à Parachute. Les deux femmes se rencontraient également dans le but de planifier la deuxième Conférence canadienne sur la prévention des chutes, qui aura lieu à Toronto les 27 et 28 mai 2014.

La conférence sera coanimée par l’OIPRC et la British Columbia Injury Research and Prevention Unit, où Dre Scott est conseillère principale sur les chutes et la prévention des blessures. Dre Scott est également professeure à l’Université de la Colombie-Britannique et directrice du Centre d’excellence sur la mobilité, la prévention des chutes et les blessures chez les personnes âgées au Centre de santé des hanches et de la mobilité.

Une chute peut avoir des conséquences physiques et psychologiques dévastatrices pour une personne âgée, fit remarquer Dre Scott, et entraîner l’invalidité, les douleurs chroniques, la perte d’autonomie, une qualité de vie diminuée, et même le décès. Elle a décrit les méthodes de la santé publique visant à réduire le nombre et la gravité des chutes, lesquelles exigent une « approche proactive, systémique et multisectorielle face à la prévention ». Il est essentiel de prendre les mesures qui s’imposent, car une personne âgée sur trois fait au moins une chute par année, et la population vieillit rapidement.

L’an prochain, la conférence réunira des experts d’un océan à l’autre et du monde entier qui partageront l’excellence de la recherche, les progrès cliniques et les innovations en matière de politiques dans la prévention des chutes et des blessures liées aux chutes chez les personnes âgées. Pour en savoir davantage sur la conférence ou sur la façon de devenir commanditaire de l’événement, veuillez écrire à .(JavaScript must be enabled to view this email address).