La Trousse à outils de commotion

Rôles et responsabilités des professionnels de la santé

Les commotions dans le sport constituent une blessure courante chez les enfants et adolescents. En tant que professionnel de la santé, l’aspect le plus important de la gestion d’un problème de santé consiste à savoir exactement ce que vous traitez. Les professionnels de la santé susceptibles de soigner les athlètes sont les médecins, infirmiers, thérapeutes sportifs certifiés et soigneurs. Lorsque vient le moment de gérer une commotion, il est important d’avoir accès à des professionnels de la santé compétents en la matière. Ce n’est pas toujours le cas, particulièrement dans les régions géographiques éloignées. Bien que le contenu de cette section vise les médecins, nous sommes conscients que d’autres professionnels de la santé utiliseront ces outils, et pourraient être davantage impliqués dans la gestion et le traitement des commotions. Les outils présentés dans cette section peuvent être utilisés pour enrichir les connaissances de tous les professionnels de la santé.

Principes directeurs

La Déclaration de consensus sur les commotions dans le sport : 4th Congrès international sur les commotions dans le sport  (seulement en anglais) (tenu à Zurich en novembre 2012) fut élaborée pour usage par des médecins, thérapeutes, soigneurs athlétiques certifiés, entraîneurs, et autres personnes impliquées dans les soins aux athlètes blessés, que ce soit au niveau récréatif, élite ou professionnel. Ce document de consensus n’est qu’un guide, et ne constitue pas une norme de diligence.

En matière de gestion des commotions, certains collèges ont fourni des lignes directrices spécifiques, par exemple, la déclaration de position du Collège des médecins de famille du Canada.

Un médecin de famille est souvent le premier professionnel de la santé vu par un athlète qui a été blessé lors d’un jeu, un exercice et/ou une compétition, s’avère donc le premier point de contact pour obtenir une gestion, une éducation et des conseils adéquats concernant le retour au jeu de cet athlète. Les médecins de famille jouent un rôle important dans l’éducation et la sensibilisation du public, et peuvent influencer les politiques sur le sport à tous les niveaux. Il est donc essentiel que ces médecins de famille soient familiers avec le contenu des lignes directrices les plus récentes sur les commotions afin d’offrir les meilleurs soins à leurs patients. Veuillez contacter votre collège affilié afin de déterminer s’il existe une déclaration de position ou une ligne directrice particulière à suivre.

Pratiques d’excellence pour votre cabinet

Des documents éducatifs ont été rédigés pour informer les professionnels de santé et les guider lorsqu’ils sont appelés à gérer cette blessure. Voici quelques exemples d’outils permettant d’évaluer et de gérer/traiter une commotion :

Outil d’évaluation des commotions dans le sport 3(SCAT3)

Cet outil constitue une méthode normalisée d’évaluation des athlètes commotionnés âgés de dix ans et plus.

Les Lignes directrices sur les commotions pour les médecins fournissent les renseignements sur la nature d’une commotion, ainsi que ses causes, signes et symptômes; ce qui maintient les commotions; les commotions chez les enfants; et le rôle de la perte de conscience. Elles guident le médecin dans son diagnostic et son évaluation d’une commotion, la gestion des blessures dans un milieu sportif et son autorisation de retour au jeu, le rôle de l’imagerie, et l’importance de la prévention.

Autres ressources à posséder         

Questionnaire sur les commotions de Pensez d’Abord (seulement en anglais)– Un questionnaire approfondi conçu pour évaluer les antécédents en matière de commotions. Le processus d’évaluation est plus facile lorsque le médecin connaît le type de questions que posera le patient, ainsi qu’une série de questions spécifiques à poser au patient.

La Clinique Mayo a élaboré une liste d’exemples de questions  (seulement en anglais) auxquelles un médecin peut s’attendre de la part d’un patient, et qu’un médecin peut poser à un patient. Vidéo de Peterborough qui montre un dialogue entre un médecin et son patient.

Les Centres de prévention et de contrôle des maladies (CDC) fournissent un document intitulé La tête haute - Faits concernant les traumatismes légers au cerveau (seulement en anglais) afin d’aider les médecins à évaluer de façon plus personnalisée ces traumatismes, et guider la gestion et le rétablissement des patients souffrant d’un traumatisme léger au cerveau, et un autre document intitulé Évaluation des commotions graves pour médecins et cliniciens. (seulement en anglais)

Commotion liée au sport : Rencontre en tête-à-tête de la médecine et du sport Charles Tator, CM, MD, PhD, FRCSC
Michael Clarfield, MD, CCFP, DIP, médecine sportive
John Axler, MD, FCFP, CCFP

Gestion du retour au jeu et à l’école

Aider le patient à retourner au jeu et à l’école constitue un élément important de la gestion d’une commotion. Le retour à la vie quotidienne du patient peut être facilité en lui fournissant des lignes directrices qui peuvent être transmises à son entraîneur ou son enseignant. Voici quelques outils susceptibles de faciliter le processus :

Plan de soins pour l’évaluation d’une commotion grave - version scolaire
• Un plan personnel élaboré selon les symptômes du patient, et conçu pour accélérer le rétablissement et prévenir d’autres blessures. (seulement en anglais)


Children's Healthcare of Atlanta : Lignes directrices sur les commotions pour le retour à l’école, à la lecture et aux études de votre enfant • Exemple d’activités domestiques et scolaires qui peuvent être harmonisées avec le protocole de retour au jeu en six étapes. (seulement en anglais)

Sensibilisation aux commotions dans les sports par Elaine Keunen RN, BHScN, CCNC(c) (seulement en anglais)

Équipement, éthique et éducation permanente

La gestion des commotions ne se limite pas à l’élaboration d’un plan de retour au jet et à l’école. La prévention des blessures constitue un élément important de la gestion des commotions, et de sa prévention. En tant que médecin praticien, vous devez mettre l’accent sur l’importance de ceci :

1. Équipement de protection

  • Réitérer le port de l’équipement approprié pour le sport pratiqué, et l’importance d’avoir de l’équipement bien ajusté et en bon état.
  • Les casques préviennent les fractures du crâne, les contusions et lacérations au cerveau, et les caillots de sang au cerveau et autour de celui-ci. Les casques n’offrent aucune protection contre les commotions. Il n’existe pas de casque anti-commotion.
  • Il n’existe aucune preuve scientifique que les protège-dents préviennent les commotions, mais ils préviennent les fractures dentaires et de la mâchoire.

2. Règles et respect

  • Faites preuve d’esprit d’équipe, jouez selon les règles et vos habiletés.
  • Respectez votre cerveau et celui de vos adversaires.          

Apprentissage autonome

Il est très important de posséder de bonnes connaissances sur les commotions, et de les tenir à jour. Voici quelques façons de vous tenir à jour :

  1. Assister à des congrès, séminaires et ateliers.
  2. Suivre des cours.
  3. Contacter votre collège pour connaître les occasions vous permettant d’accroître vos connaissances sur les commotions.
  4. Se familiariser avec la déclaration de position de votre collège sur les commotions :

Collège des médecins de famille du Canada

Académie canadienne de médecine du sport

Politique de l’Association médicale canadienne sur les blessures à la tête et le sport

Société pédiatrique canadienne sur l’évaluation et la gestion des commotions subies par les enfants et adolescents dans la pratique du sport

National Athletic Trainers Association (États-Unis)

Des présentations sur les commotions ont été élaborées à l’intention des professionnels de la santé afin de leur fournir des renseignements exacts et rehausser leurs connaissances en matière de commotions. Pour lire ces présentations, veuillez contacter : activeandsafe@parachutecanada.org .

Trouver un professionnel des commotions

En tant que professionnel de la santé, si vous croyez qu’il est dans le meilleur intérêt du patient de l’aiguiller vers un médecin possédant des connaissances spécialisées en matière de commotions, et que devez trouver un médecin, contactez l’Académie canadienne de médecine du sport et de l’exercice (ACMSE) pour trouver un médecin spécialisé en médecin du sport près de chez vous. Les médecins spécialisés en médecine du sport ont suivi une formation sur la reconnaissance, le traitement et la gestion des commotions.